Eliptone - Fiche Technique

FT eliptone

PRÉSENTATION ET MODE D’ACTION


ELIPTONE® est un herbicide à base de chlortoluron, destiné au contrôle des adventices annuelles dans les
céréales d´hiver. Il possède:

  • une forte action sur un large spectre de dicotylédones et de graminées annuelles,
  • une longue persistance d’action pour un désherbage efficace,
  • une flexibilité d’utilisation, avec un traitement en pré-émergence ou post-émergence précoce,
  • une bonne sélectivité : ELIPTONE® s’utilise sur toutes les variétés d’orges d’hiver et d’escourgeons.

En revanche les blés tendres et les blés durs présentent des sensibilités variétales différentes (se reporter à la liste des variétés tolérantes mise à jour chaque année par ARVALIS).
ELIPTONE® est un herbicide qui agit par action radiculaire et foliaire. Il contient du chlortoluron qui est une matière active appartenant à la famille chimique des urées substituées. C’est une molécule mobile dans la plante qui est absorbée et véhiculée dans toute l’adventice. Le chlortoluron agit contre la plupart des adventices dicotylédones en inhibant la photosynthèse et en perturbant le phénomène de respiration, il provoque ainsi un épuisement des réserves en glucides entrainant la nécrose de la plante.

 

RECOMMANDATIONS D’UTILISATION

BLÉ D’HIVER et ORGE D’HIVER

ELIPTONE® s’utilise en post semis prélevée ou en post levée du stade 2 feuilles jusqu’au début du tallage de la céréale. Sur un positionnement en prélevée, veiller à enfouir les résidus de la culture précédente et éviter d’intervenir sur un semis mal enterré ou sur un sol trop grossier. En post levée, il est recommandé d’intervenir sur une culture en bon état végétatif. Eviter les applications sur des cultures déchaussées par le gel ou sur un sol en excès d’eau. Privilégiez un emploi sur des cultures en bon état végétatif.
La lutte sera d’autant plus efficace que les adventices seront jeunes. Les adventices sensibles sont: le raygrass, le vulpin, le pâturin, l’agrostide, la vulpie, l’alchémille, l’anthémis, la capselle, le céraiste, la matricaire, le mouron des champs, la stellaire. Les adventices moyennement sensibles sont : le bleuet, le coquelicot, le lamier, la moutarde, le myosotis, la ravenelle, les renouées, le séneçon.

ELIPTONE® a une persistance d’action de 6 mois en traitement d’automne et de 3 mois en traitement de fin d’hiver et de printemps.

Le traitement avec ELIPTONE® ne doit être réalisé qu’une seule fois par campagne agricole, en incluant tous les herbicides assimilés et en respectant les conditions suivantes:

  • traiter du stade BBCH 00 à BBCH 21,
  • ne pas utiliser ELIPTONE® à une dose supérieure à 3.6L/ha,
  • ne pas dépasser 1800 g/ha de chlortoluron,
  • ne pas traiter sur sols drainés,
  • ne pas traiter pendant la période de reproduction des oiseaux (mars à août),
  • ne pas traiter en fin d’automne ou avec des températures basses, pour éviter la gelée,
  • ne pas appliquer au stade pointant de la céréale.

La dose d’ELIPTONE® à pulvériser dépend du type de sol et de la graminée adventice à détruire, sachant qu’en sol argileux ou humifères, l’efficacité est diminuée.

a. Vulpin : 3 L/ha sur sols sableux, crayeux, filtrants ou battants. Augmenter à 3,6 L/ha sur terres franches et terres lourdes à forte teneur en argile ou en matière organique.

b. Pâturin, agrostide : 2,5 L/ha sur sols sableux, crayeux, filtrants et battants. Augmenter à 3 L/ha sur terres franches et 3,6 L/ha sur terres lourdes.

c. Ray-grass : dose unique de 3,6 L/ha à retenir.

ELIPTONE® étant également actif par contact, il est indispensable de soigner la pulvérisation par une application homogène et sur un sol sans excès d’eau.
D’une manière générale, pour déclencher tout traitement, il est conseillé de consulter son technicien habituel, de se conformer aux avis issus des organismes de prescription officiels et de baser sa décision sur les observations localisées de la pression parasitaire sur les cultures.

 

PRÉPARATION DE LA BOUILLIE

Remplir la cuve au 3/4 du volume d’eau nécessaire. Mettre l’agitation en marche et bien agiter le bidon d’ELIPTONE® avant de verser progressivement la quantité nécessaire, puis compléter avec de l’eau jusqu’au volume final.
Dans le cadre des bonnes pratiques agricoles, rincer trois fois les emballages à l’eau claire et verser l’eau de rinçage dans la cuve du pulvérisateur.
Laisser l’agitateur en fonctionnement pendant le trajet et jusqu’à la fin de la pulvérisation.
Utiliser un volume d’eau de 150 à 300 l/ha selon la culture, son stade et le matériel de traitement utilisé.

 

PROTECTION DE L’OPERATEUR ET DU TRAVAILLEUR.

L’utilisation d’un matériel adapté et entretenu et la mise en oeuvre de protections collectives constituent la première mesure de prévention contre les risques professionnels, avant la mise en place de protections complémentaires comme les protections individuelles.
Le port d’une combinaison de travail dédiée ou d’EPI doit être associé à des réflexes d’hygiène (ex : lavage des mains, douche en fin de traitement) et à un comportement rigoureux (ex : procédure d’habillage/déshabillage).
Les modalités de nettoyages et de stockage des combinaisons de travail et des EPI réutilisables doivent être conformes à leur notice d’utilisation.

Pour plus les recommandations détaillées sur la protection individuelle, veuillez vous référer à l'étiquette. 

 

RECOMMANDATIONS GENERALES D’EMPLOI


COMPATIBILITÉ : également pour tout mélange autorisé, il est préférable de tester la compatibilité physique des produits.

PHYTOTOXICITE : ELIPTONE® peut seulement être appliqué sur des variétés de blé tendres et blé durs tolérantes au chlortoluron pour éviter des impacts possibles sur la qualité des cultures et leur rendement.

Possibilité de remplacement d’une culture accidentée :
Lors de l’interruption accidentelle d’une culture traitée avec ELIPTONE® suite à des aléas agronomiques, climatiques, parasitaires,... des cultures sont possibles :

  • Blé tendre, maïs, sorgho, pomme de terre, soja, luzerne.

-Cultures possibles après labours :

  • Blé dur, orge, haricot, lin oléagineux, betterave industrielles.

-Cultures déconseillées :

  • Avoine, colza, choux, pois protéagineux, féverole, tournesol, ray-grass, pois protéagineux.

Dans le cadre de la mise en place de cultures de remplacement, ne pas appliquer de préparations à base de chlortoluron plus d’une fois par parcelle et par an, ne re-semer qu’une culture sur laquelle un (des) produit(s) à base de chlortoluron est (sont) autorisé(s) et ne pas appliquer de nouveau produit à base de chlortoluron sur cette nouvelle culture.
Dans tous les cas, avant tout remplacement de culture, contactez votre distributeur ou le fabricant pour valider votre choix.

 

PRÉCAUTIONS D’EMPLOI

- Stockage :

  • Conserver le produit sous clé, dans son emballage d’origine, dans un endroit frais, à l’abri de l’humidité et à l’écart des aliments et boissons, y compris ceux des animaux.
  • Conserver hors de la portée des enfants.

- Application :

  • Ne pas traiter les cours d’eau et fossés en eau. Appliquer la bouillie dans les cultures par temps calme, sans vent fort, pour éviter toute dérive de pulvérisation vers les fossés, cours d’eau, chemins, abords de ferme ou bâtiments.
  • Nettoyer très soigneusement et rincer les pulvérisateurs aussitôt après le traitement.
  • Appliquer, après dilution, les fonds de cuve conformément à la législation en vigueur.
  • Changer de vêtements et se rincer les mains et le visage à l’eau savonneuse immédiatement après l’utilisation.

- Emballage :

  • Réemploi de l’emballage interdit ; rincer soigneusement trois fois le bidon en veillant à verser l’eau de rinçage dans la cuve du pulvérisateur, ou dans la cuve de rinçage pour l’injection directe.
  • Éliminer les emballages vides via une collecte organisée par un service de collecte spécifique (ADIVALOR).
  • Pour l’élimination des produits non utilisables, contacter votre fournisseur de produits phytopharmaceutiques habituel ou faire appel à une entreprise habilitée pour la collecte et l’élimination des produits dangereux.

Numéro d'homologation : 2150489

Culture : Blé, Epeautre, Orge, Triticale

Traitement : Herbicide

Matière active : Chlortoluron (500 g/l)

Revenir