Cimopec M WG Advance - Fiche Technique

FT cimopec

PRÉSENTATION ET MODE D’ACTION

CIMOPEC® M WG ADVANCE contient deux molécules fongicides : du cymoxanil et du mancozèbe. Cette association confère une action complète contre Phytophtora infestans en cultures de pommes de terre et de tomates.

Le cymoxanil est une matière active à action fongicide de la famille chimique des acétamides. Il possède une action de contact lui permettant de bloquer la germination des spores à la surface des feuilles. Il se caractérise aussi par une action pénétrante permettant une diffusion régulière du produit de la face supérieure vers la face inférieure des feuilles, ainsi que par une action curative qui lui permet de détruire le champignon en cours d’incubation dans les feuilles (jusqu’à 24 heures après contamination). Enfin i

Il permet de réduire la production de spores infectieuses juste après traitement grâce à son action anti-sporulante.

Le mancozèbe est une matière active de contact à action multi-sites de la famille des dithio-carbamates. Il bloque la germination des spores, jusqu’à 7-8 jours après application, en absence de lessivage. Il prévient l’apparition de souches résistantes et vient renforcer l’action du cymoxanil, assurant une action à la fois complète et persistante du CIMOPEC® M WG ADVANCE.

RECOMMANDATIONS D’EMPLOI

POMME DE TERRE

La meilleure stratégie de lutte contre le mildiou de la pomme de terre est d’empêcher celui-ci de s’installer dans la parcelle.

CIMOPEC® M WG ADVANCE allie une protection de surface à une action plus en profondeur grâce au pouvoir pénétrant du cymoxanil. CIMOPEC® M WG ADVANCE a ainsi une action préventive mais aussi curative sur le mildiou du feuillage en début de développement. La rétroaction n’excédant pas 1 à 2 jours.

L’utilisation de CIMOPEC® M WG ADVANCE est à privilégier en préventif en réalisant les traitements dès les premiers risques de contamination (cf. recommandations des Bulletins de Santé du Végétal) et jusqu’au défanage en respectant une cadence de 7 jours maxi entre 2 applications et un nombre maximum d’applications de 5.

CIMOPEC® M WG ADVANCE possède une action secondaire sur alternariose : les dithiocarbamates utilisés en cours de culture et après récolte, présentent une efficacité reconnue sur cette maladie qui peut occasionner de fortes pertes de rendement. De par sa composition (1162,5 g/ha de mancozèbe par application), CIMOPEC® M WG ADVANCE contribue à freiner le développement de ce champignon pathogène.

 

TOMATE

CIMOPEC® M WG ADVANCE peut être utilisé contre le mildiou de la tomate dès 2 feuilles et jusqu’à 7 jours avant la récolte, et ce, dans la limite de 3 applications par saison.

CIMOPEC® M WG ADVANCE s’utilise en préventif dès que les conditions sont favorables au développement du mildiou (suivre les Bulletins de Santé du Végétal), à la dose de 2,5 kg/ha. En conditions de pression normale de mildiou, la persistance d’action est de 14 jours. L’intervalle entre 2 applications pourra néanmoins être réduit en cas de forte pression.

Si le traitement n’a pu être réalisé en préventif, CIMOPEC® M WG ADVANCE pourra exceptionnellement être utilisé en curatif dans un délai de 1 à 2 jours après la contamination par le mildiou.

L’utilisation de CIMOPEC® M WG ADVANCE est réservée à la culture de tomate de plein champ en récolte mécanique.

 

PRÉPARATION DE LA BOUILLIE

Remplir la cuve du pulvérisateur au ¾ du volume d’eau requis et mettre l’agitation en marche. Verser lentement la dose recommandée du produit à pulvériser dans la cuve du pulvérisateur tout en maintenant l’agitation pour obtenir un mélange homogène. Compléter la cuve avec la quantité d’eau nécessaire afin d’obtenir le volume requis. Ne pas préparer plus de bouillie qu’il n’est nécessaire.

CIMOPEC® M WG ADVANCE  s'utilise avec un volume de bouillie compris entre 150 et 300 L/HA .

Dans le cadre de mélanges toujours introduire CIMOPEC® M WG ADVANCE en premier dans la cuve. 

 

MELANGES

Les mélanges doivent être mis en oeuvre conformément à la législation en vigueur et aux recommandations des guides de bonnes pratiques des officiels.
Consulter le site : https://ephy.anses.fr/

Enfin, et pour toute association avec CIMOPEC® M WG ADVANCE, se référer aupres de votre technicien habituel ou contacter SAPEC AGRO .

 

GESTION DES RÉSISTANCES

L’utilisation répétée, sur une même parcelle, de préparations à base de substances actives de la même famille chimique ou ayant le même mode d’action, peut conduire à l’apparition d’organismes résistants. Pour réduire ce risque, il est conseillé d’alterner ou d’associer, sur une même parcelle, des préparations à base de substances actives de familles chimiques différentes ou à modes d’action différents, tant au cours d’une saison culturale que dans la rotation.

 

PROTECTION DE L'UTILISATEUR

L'utilisation d'un matériel adapté et entretenu et la mise en œuvre de protections collectives constituent la première mesure de prévention contre les risques professionnels, avant la mise en place de protections complémentaires comme les protections individuelles.

Le port d’une combinaison de travail dédiée ou d’EPI doit être associé à des réflexes d’hygiène (ex : lavage des mains, douche en fin de traitement) et à un comportement rigoureux (ex : procédure d’habillage/déshabillage). Les modalités de nettoyages et de stockage des combinaisons de travail et des EPI réutilisables doivent être conformes à leur notice d’utilisation.

Dans le cas d’une application effectuée à l’aide de pulvérisateurs à rampe

Pour protéger l’opérateur, porter :


o Pendant le mélange/chargement :

  • Gants en nitrile certifiés EN 374-3,
  • Combinaison de travail en coton / polyester (35%/65% - grammage de 230 g/m² ou plus) avec traitement déperlant,
  • EPI partiel (blouse ou tablier à manches longues) de catégorie III et de type PB (3) à porter par-dessus la combinaison précitée,
  • Lunettes ou écran facial certifié norme EN 166 (CE, sigle 3).

 

o Pendant l’application – Pulvérisation vers le bas :

Si application avec tracteur avec cabine

  • Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant,
  • Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d’une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation. Dans ce cas, les gants ne doivent être portés qu’à l’extérieur de la cabine et doivent être stockés après utilisation à l’extérieur de la cabine.
  • Si application avec tracteur sans cabine
  • Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m2 ou plus avec traitement déperlant,
  • Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d’une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation.

 

o Pendant le nettoyage du matériel de pulvérisation :

  • Gants en nitrile certifiés EN 374-3,
  • Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m2 ou plus avec traitement déperlant,
  • EPI partiel (blouse ou tablier à manches longues) de catégorie III et de type PB (3) à porter par-dessus la combinaison précitée,
  • Lunettes ou écran facial certifié norme EN 166 (CE, sigle 3).

 

o Pendant l'application - pulvérisation vers le bas

Si application avec tracteur avec cabine :

  • Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m2 ou plus avec traitement déperlant,
  • Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d’une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation. Dans ce cas, les gants ne doivent être portés qu’à l’extérieur de la cabine et doivent être stockés après utilisation à l’extérieur de la cabine,
  • Lunettes de protection en résine polymérisée ou en acétate, traitée anti-buée (AB) (sigle 3 et 4).

Si application avec tracteur sans cabine :

  • Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m2 ou plus avec traitement déperlant,
  • Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d’une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation,
  • Lunettes de protection en résine polymérisée ou en acétate, traitée anti-buée (AB) (sigle 3 et 4), dans le cas d’une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation.

 

o Pendant le nettoyage du matériel de pulvérisation

  • Gants en nitrile certifiés EN 374-3,
  • Combinaison de travail tissée en coton / polyester (35%/65% - grammage d’au moins 230 g/m²) avec traitement déperlant,
  • EPI partiel (blouse ou tablier à manches longues) de catégorie III et de type PB 3 à porter par-dessus la combinaison précitée,
  • Lunettes de protection en résine polymérisée ou en acétate, traitée anti-buée (AB) (sigle 3 et 4).

 

- Pour le travailleur, porter une combinaison de travail (cotte en coton/polyester 35%/65% - grammage d’au moins 230 g/m2) avec traitement déperlant et, en cas de contact avec la culture traitée, des gants en nitrile certifiés EN 374-3.

 

PRECAUTION D'EMPLOI

Stockage

  • Conserver le produit sous clé, dans son emballage d’origine dans un endroit frais, à l’abri de l’humidité et à l’écart des aliments et boissons, y compris ceux des animaux.
  • Ne pas stocker la préparation à des températures extrêmes (éviter les températures inférieures à 0°C et supérieures à 35°C).
  • Vérifier sur l’emballage les températures de stockage adaptées au produit
  • Conserver hors de la portée des enfants.

Emballage

  • Réemploi de l’emballage interdit ; rincer soigneusement trois fois le bidon en veillant à verser l’eau de rinçage dans la cuve du pulvérisateur, ou dans la cuve de rinçage pour l’injection directe.
  • Éliminer les emballages vides et les produits non utilisables en respectant la réglementation en vigueur et via les collectes organisées par les distributeurs partenaires de la filière ADIVALOR (consultez le site www.adivalor.fr ou appeler 0810 12 18 85).

Application

  • Ne pas traiter les cours d’eau et fossés en eau. Appliquer la bouillie dans les cultures par temps calme, avec un vent inférieur à 19 km/h, pour éviter toute dérive de pulvérisation vers les fossés, cours d’eau, chemins, abords de ferme ou bâtiments.
  • Nettoyer très soigneusement et rincer les pulvérisateurs aussitôt après le traitement.
  • Changer de vêtements et se rincer les mains et le visage à l’eau savonneuse immédiatement après l’utilisation.

Numéro d'homologation : 2160268

Culture : Pomme de terre, Tomate

Traitement : Fongicide

Matière active : Cymoxanil + mancozèbe (40 g/kg + 465 g/kg)

Revenir