Baltimore - Fiche Technique

FT baltimore

PRÉSENTATION ET MODE D’ACTION

BALTIMORE® est un fongicide efficace contre l’excoriose, le black-rot, l’oïdium et le mildiou de la vigne. Il associe deux matières actives complémentaires, l’azoxystrobine et le folpel, qui lui confèrent un large spectre d’action, une protection de haut niveau et de longue durée sur feuilles et sur grappes, ainsi qu’une très bonne résistance au lessivage.

L’azoxystrobine appartient à la famille des strobilurines. L’azoxystrobine est actif sur la germination des spores, sur la croissance mycélienne et sur la sporulation en agissant au niveau des mitochondries par blocage de la respiration et arrêt de la production d’énergie. Grâce à ses propriétés loco-systémiques et translaminaires, l’azoxystrobine est disponible rapidement et durablement sur le site d’action. Il est doté d’un large spectre, avec une efficacité contre les quatre familles de champignons pathogènes (Ascomycètes, Basidiomycètes, Deutéromycètes et Oomycètes). L’action de l’azoxystrobine étant principalement protectrice, une application en préventif assurera de meilleurs résultats.

Le folpel est un fongicide appartenant à la famille des phtalimides. Il apporte une protection multi-sites de contact en inhibant la germination des spores et empêchant ainsi la formation du mycélium des champignons avant pénétration dans les tissus végétaux.

BALTIMORE® agit par conséquent à plusieurs niveaux contre le parasite et provoque :

un blocage rapide et précoce des infections, une action stimulante sur la végétation et sur la photosynthèse.
BALTIMORE® est de surcroît doté d’une grande persistance d’action.

MÉLANGES 

Les mélanges doivent être mis en oeuvre conformément à la législation en vigueur et aux recommandations des guides de bonnes pratiques des officiels. Consulter le site : https://ephy.anses.fr/

RECOMMANDATIONS D’EMPLOI

BALTIMORE® s’utilise en traitement préventif (ne pas utiliser sur maladie déclarée), dès l’apparition de risque d’infections (suivre les Bulletins de Santé du Végétal).

MILDIOU, OIDIUM, BLACK-ROT

BALTIMORE® s’applique en préventif dès que les risques sont présents (suivre les Bulletins de Santé du Végétal), à une cadence de 12 jours. En cas de forte pression de la maladie et/ou de pousse active de la vigne, la cadence ne devra pas dépasser 10 jours. Les traitements contre le mildiou et l’oïdium sont uniquement autorisés en cas de lutte conjointe contre le black-rot, en respectant la limite de 3 traitements par saison contre ces maladies. Pour une bonne gestion de l’azoxystrobine, préférer des applications non consécutives.

S’assurer d’un volume d’eau/ha suffisant, assurant ainsi une couverture optimale sur l’ensemble de la végétation. Dans tous les cas, éviter tout ruissellement ; il est indispensable de soigner la pulvérisation par une application homogène.

Volume de bouillie préconisé par hectare :

  • Jet projeté : 250 à 500 L/ha
  • Jet porté : 120 à 300 L/ha
  • Pneumatique : dès 100 L/ha

EXCORIOSE

Deux traitements doivent être effectués pour une protection contre l’excoriose de la vigne. En général, le premier traitement intervient quand 50% des bourgeons sont au stade D. Le deuxième traitement a lieu au stade deux feuilles étalées (stade E). Traiter à la dose de 150 ml/ hl en pulvérisation à jet projeté sur le cep en évitant tout ruissellement ou à la dose de 0,75 l/ha en pulvérisation pneumatique dirigée ou à jet porté.

D’une manière générale, avant de déclencher tout traitement, il est conseillé de consulter son technicien habituel, de se conformer aux avis issus des organismes de prescription officiels (Bulletin de Santé Végétale - BSV) et de baser sa décision sur les observations localisées de la pression parasitaire sur les cultures.

CONDITIONS D’EMPLOI

  • Remplir la cuve au 3/4 du volume d’eau nécessaire.
  • Mettre l’agitation en marche et ajouter de manière progressive la quantité nécessaire de BALTIMORE®, puis compléter avec de l’eau jusqu’au volume final.
  • Dans le cadre des bonnes pratiques agricoles, rincer trois fois les emballages à l’eau claire et verser l’eau de rinçage dans la cuve du pulvérisateur. Laisser l’agitateur en fonctionnement pendant le trajet et jusqu’à la fin de la pulvérisation.

GESTION DU RISQUE DE RÉSISTANCE

L’azoxystrobine appartient à la famille des QoI (Quinone outside Inhibitor) classés dans le groupe 11 de la classification du FRAC (Fungicide Resistance Action Committee). L’utilisation répétée, sur une même parcelle, de préparations à base de substances actives de la même famille chimique ou ayant le même mode d’action, peut conduire à l’apparition d’organismes résistants. Afin de limiter le développement de résistances au mode d’action QoI, il est recommandé d’alterner BALTIMORE® avec d’autres fongicides à modes d’action différents et de privilégier un traitement en préventif.

PRÉCAUTIONS D’EMPLOI

STOCKAGE

Garder sous clé.

EMBALLAGE

  • Réemploi de l’emballage interdit ; rincer soigneusement trois fois le bidon en veillant à verser l’eau de rinçage dans la cuve du pulvérisateur, ou dans la cuve de rinçage pour l’injection directe.
  • Éliminer les emballages vides (EVPP) en respectant la réglementation en vigueur via la filière de collecte organisée ADIVALOR.
  • Éliminer les produits non utilisables en participant aux collectes organisées par ADIVALOR (consultez le site www.adivalor.fr) ou faire appel à une entreprise habilitée pour la collecte et l’élimination des produits dangereux.

APPLICATION

  • Ne pas traiter les cours d’eau et fossés en eau. Appliquer la bouillie dans les cultures par temps calme, avec un vent inférieur à 19 km/h, pour éviter toute dérive de pulvérisation vers les fossés, cours d’eau, chemins, abords de ferme ou bâtiments.
  • Nettoyer très soigneusement et rincer les pulvérisateurs aussitôt après le traitement.
  • Changer de vêtements et se rincer les mains et le visage à l’eau savonneuse immédiatement après l’utilisation

PROTECTION DE L’UTILISATEUR

La mise en oeuvre d’une bonne protection de l’opérateur est détaillée dans l’étiquette du produit.

Numéro d'homologation : 2150755

Culture : Vigne

Traitement : Fongicide

Matière active : Azoxystrobine, Folpel (93,5 g/L d’azoxystrobine + 500 g/L de folpel)

Revenir