Azupec 80 GD - Fiche Technique

FT azupec  80GD

PRÉSENTATION ET MODE D’ACTION

Le soufre mouillable agit par contact de façon préventive à tous les stades de développement de la culture et sur l’ensemble de la végétation. Le soufre est absorbé sous sa forme élémentaire par les différents organes du champignon parasite. Une fois à l’intérieur des cellules du champignon, il va bloquer la respiration cellulaire, inhiber la synthèse des acides nucléiques et des protéines. Il va notamment exercer son action préventive en bloquant la germination des spores du champignon dès le début de la contamination. Grâce à cette action multisites, le soufre évite la sélection des souches résistantes d’oïdium.

AZUPEC® 80 GD est un soufre mouillable micronisé sans poussière. La qualité de sa formulation en granulés dispersibles assure une tenue en suspension, une répartition du produit et une adhérence sur la végétation de haut niveau.

UTILISABLE EN LUTTE BIOLOGIQUE

tl_files/contenu/images/LOGO-UAB-vert transparent rvb.png
« Produit utilisable en Agriculture Biologique »

RECOMMANDATIONS D'EMPLOI

Vigne

• Oïdium

AZUPEC® 80 GD s’utilise pendant toute la période de risque oïdium.
Appliquer AZUPEC® 80 GD en traitement préventif dès la sortie des feuilles et de la floraison à la fermeture de la grappe (période de sensibilité maximale à la maladie) en respectant une cadence de 7 à 10 jours maximum entre les applications.
AZUPEC® 80 GD peut être utilisé en traitement curatif à raison de deux applications espacées de 5 à 7 jours.
Adapter la dose en fonction de la météorologie, des contraintes locales, de la sensibilité du cépage et du stade de la végétation.


• Excoriose

Deux traitements sont nécessaires :
- 50% des bourgeons au stade «éclatement des bourgeons» (code BBCH 10, stade D)
- 50% des bourgeons au stade «1-3 feuilles étalées» (code BBCH 11 à 13, stade E).
AZUPEC® 80GD agissant par contact et vapeur, veillez à la qualité de la pulvérisation de façon à couvrir l’ensemble des organes végétaux à protéger.

 

Betterave

• Oïdium

Effectuer jusqu’à trois traitements maximum à l’apparition des tous premiers symptômes et quand l’oïdium se développe à nouveau 15 à 20 jours plus tard, surtout si l’arrachage des betteraves doit intervenir dans un délai supérieur à 45 jours.

Céréales

• Oïdium du blé et de l’orge

Traiter dès l’apparition des premiers symptômes. AZUPEC® 80 GD peut être associé en mélange avec la majorité des fongicides utilisés sur céréales.

Arbres fruitiers


• Pommier, poirier, cognassier, nashi, néflier, pommette : Oïdium et Tavelure

Appliquer AZUPEC® 80 GD dès le début de la période à risque, à la dose de 0,75 kg/hl. Pour des interventions pendant et après la floraison, utiliser des doses décroissantes de 0,75 à 0,5 kg/hl.
Ne pas mélanger AZUPEC® 80 GD avec des produits contenant du captane sur cultivars rouges de pommiers.


• Pêcher, abricotier, nectarinier : Oïdium

Utiliser AZUPEC® 80 GD à la dose de 0,75 kg/hl en début de végétation. Après la floraison, préférer la dose de 0,5 kg/hl. Ne pas utiliser AZUPEC® 80 GD sur abricotier Bergeron.
Les doses sont modulables en fonction des sensibilités variétales et des stades phénologiques. En particulier, sur les variétés fruitières sensibles au soufre, éviter de traiter à une dose supérieure à 0,3 kg/hl après la floraison.
Sur les arbres dont les fruits sont destinés à la conserverie, les traitements au soufre sont préconisés jusqu’au stade 77 soit lorsque le fruit est à 70% de sa taille finale.


Rosier et melon

• Oïdium ou blanc

Appliquer AZUPEC® 80 GD dès le début de la période à risque.

SELECTIVITE

Ne pas appliquer AZUPEC® 80 GD sur les variétés présentant une sensibilité avérée aux produits soufrés. En cas de doute, veuillez effectuer un test de sélectivité préliminaire sur quelques sujets pour vérifier l’innocuité du produit.
Ne pas utiliser AZUPEC® 80 GD en cas de fortes chaleurs (au-delà de 30 °C) (risque de phytotoxicité).
D’une manière générale, avant de déclencher tout traitement, il est conseillé de consulter son technicien habituel, de se conformer aux avis issus des organismes de prescription officiels (Bulletin de Santé Végétale - BSV) et de baser sa décision sur les observations localisées de la pression parasitaire sur les cultures.

PRÉPARATION DE LA BOUILLIE

Remplir la cuve au 3/4 du volume d’eau nécessaire. Mettre l’agitation en marche et ajouter toujours en premier dans la cuve, de manière progressive, la quantité nécessaire d’AZUPEC® 80 GD, puis compléter avec de l’eau jusqu’au volume final (130 à 1000 litres selon le stade de la culture et votre équipement).
Dès introduction d’AZUPEC® 80 GD toujours laisser l’agitateur en fonctionnement pendant l’application et ce jusqu’à la fin de traitement pour garantir l’homogénéité de la bouillie et obtenir ainsi un traitement de qualité.

REMARQUES GÉNÉRALES

  • Ne pas traiter sous des conditions météorologiques défavorables : vent, pluie, forte chaleur ou froid (température inférieure à 10°C). Par forte chaleur (>25°C), traiter tôt le matin ou en fin de journée.
  • Utiliser les doses recommandées.
  • Espacer de 8 à 10 jours les traitements à base de soufre et les traitements huileux.

 

 

LES MELANGES

Les mélanges doivent être mis en oeuvre conformément à la législation en vigueur et aux recommandations des guides de bonnes pratiques des officiels. Pour tout mélange se référer à votre technicien habituel et à la réglementation en vigueur.
Consulter le site : https://ephy.anses.fr/
En cas d’utilisation d’AZUPEC® 80 GD en mélange, veiller à toujours introduire AZUPEC® 80 GD en premier dans la cuve. Et d’une façon générale respecter l’ordre habituel d’introduction des préparations : WG puis WP puis SC puis EC puis SL (adjuvant en dernier), ainsi que les spécificités propres à chacun des produits.

 

PROTECTION DE L'OPERATEUR

Voir les informations et les préconisations complètes sur l'étiquette du produit.

Numéro d'homologation : 2160475

Culture : Abricotier, Betterave industrielle et fourragère, Blé dur d'hiver, Blé dur de printemps, Blé tendre d'hiver, Blé tendre de printemps, Cognassier, Melon, Nashi, Nectarinier, Néflier, Orge d'hiver, Orge de printemps, Pastèques, Pêcher, Poirier, Pommette, Pommier, Potimarron, Potiron, Rosier, Vigne

Traitement : Fongicide

Matière active : Soufre mouillable (80%)

Revenir