Aprozame - Fiche Technique

FT aprozame

MODE D’ACTION ET ÉPOQUES D’APPLICATION

APROZAME® est un herbicide absorbé principalement par les racines dont il inhibe la croissance chez les mauvaises herbes sensibles. Afin que APROZAME® puisse atteindre les racines la présence d’eau est nécessaire après l’application (pluie, irrigation).

Appliqué avant la levée des adventices APROZAME® va empêcher leur apparition.

Appliqué après la levée des adventices APROZAME® va lentement bloquer leur développement, limitant rapidement leur action concurrentielle à l’égard des cultures. La persistance d’action de APROZAME® est favorisée par un sol froid.

CHAMP D’ACTIVITÉ

APROZAME® est principalement efficace sur de nombreuses graminées annuelles mais il possède également une action intéressante sur certaines dicotylédones. Son spectre d’action est étroitement lié à la dose autorisée : à 3,75 l/ha il est efficace sur certaines graminées vivaces, tel le chiendent rampant mais il n’est cependant pas suffisamment actif contre le chiendent pied de poule ; APROZAME® n’est pas efficace sur dicotylédones vivaces.  En post-levée, appliquer APROZAME® sur adventices jeunes.

 

Spectre d’action de APROZAME®

  Colza d'hiver Laitue, frisée, scarole
Graminées 1,875 L/ha 3,75 L/ha
Bromes TS TS
Chiendent rampant - S
Digitaires - TS
Fétuques annuelles S S
Folles avoines TS TS
Panics - TS
Paturins TS TS
Ray-Grass TS TS
Repousses de blé TS TS
Repousses d'orge MS -
Sétaires - TS
Vulpin TS TS
Dicotylédones 1,875 L/ha 3,75 L/ha
Amarante R MS
Capselle R MS
Céraiste MS S
Chénopodes - MS
Coquelicot R MS/R
Matricaires R R
Mercuriale - S
Morelle - S/ST
Mouron blanc (stellaire) MS S
Ortie brûlante - S
Ortie royale - MS
Pensée sauvage R S
Pourpier - S
Renouées   S/MS
Séneçon R R
Véroniques MS S


TS = Très Sensible (efficacité > 95%);
S = Sensible (efficacité comprise entre 85% et 95%) ;
MS = Moyennement Sensible (efficacité comprise entre 70% et 84%) ;
PS = Peu sensible (efficacité comprise entre 50% et 69%);
R = Résistant (efficacité < 50%).
- = Absence d’information

RECOMMANDATIONS D’EMPLOI

Crucifères oléagineuses (colza, moutarde, navette, cameline)

- Dans le cas d’application de post-levée, APROZAME® s’utilise à partir du stade 4 feuilles des crucifères oléagineuses et jusqu’au stade BBCH 18 (8 feuilles étalées).


Sa période d’utilisation varie selon les régions :
• Nord de la Loire : 1er novembre à début janvier.
• Sud de la Loire : de mi-novembre à fin décembre.


- Préférer un désherbage au début de l’époque d’application ; les applications postérieures à début janvier procurent des efficacités irrégulières. En conditions froides, APROZAME® procurera un contrôle élevé des adventices sensibles jusqu’à la reprise de végétation.
- APROZAME® est le partenaire privilégié des herbicides de pré-levée ; adapter sa dose d’application à la nature et au stade des adventices à contrôler.
- Traiter une culture de crucifères oléagineuses en bon état végétatif ; éviter d’utiliser APROZAME® sur sols soufflés ou riches en pailles.
- En cas de sécheresse ou de températures élevées, différer le traitement. APROZAME® peut s’utiliser sur sol gelé et ne sensibilise pas les crucifères oléagineuses au gel.

Laitues (laitues, scaroles, frisées) et roquette

- Appliquer APROZAME® avant la levée des adventices, sur sol propre, soit avant plantation, soit dès que possible après le semis ou la plantation ; il est indispensable que le sol soit propre le jour de l’application.
- Ne pas appliquer APROZAME® sur mâche.
- L’efficacité de APROZAME® peut être réduite en présence de températures trop chaudes qui entraîneraient une levée massive des adventices. De plus, les températures élevées réduisant la persistance d’action de APROZAME®, il est recommandé de l’appliquer dès que possible après la plantation et de favoriser son activité par une irrigation d’environ 10 mm après l’application. Irriguer dès l’application de APROZAME® mais sans excès, principalement en sol sableux, afin de ne pas anormalement le diluer. Ne pas utiliser APROZAME® sur un sol imbibé d’eau.

- La rapidité de mise en oeuvre de APROZAME® est prioritaire et implique de ne pas différer son application pour le mélanger à un partenaire herbicide, fongicide ou insecticide.


D’une manière générale, avant de déclencher tout traitement, il est conseillé de consulter son technicien habituel, de se conformer aux avis issus des organismes de prescription officiels (Bulletin de Santé Végétale - BSV) et de baser sa décision sur les observations localisées de la pression parasitaire sur les cultures.


RECOMMANDATIONS PARTICULIERES

- Les précautions suivantes doivent être respectées :
• Pré-levée : éviter de traiter sur un sol soufflé ou gorgé d’eau.
• Post-levée : APROZAME® doit être appliqué sur une culture en bon état végétatif. Ne pas traiter sur une culture mal implantée, endommagée par des ravageurs ou souffrant de stress climatique (froid, sécheresse, humidité excessive).
• En l’absence de pluie dans les 24 heures qui suivent l’application, effectuer une irrigation d’environ 10mm. En absence de possibilités d’irrigation, APROZAME® devra, si possible, être superficiellement incorporé (~3 cm de profondeur). Sinon privilégier un positionnement sur sol humide et préférentiellement avant une pluie annoncée.
• La persistance d’action de APROZAME® ne pourra être optimale que si le taux de matière organique est inférieure à 4%.
• Enlever les débris végétaux superficiels avant d’appliquer APROZAME®.
• Traiter en absence de vent et s’assurer que la pulvérisation de APROZAME® ne touchera pas les cultures voisines (céréales, graminées fourragères, maïs, sorgho, tabac, tomate…..) et ne contaminera pas les points d’eau.
• Application en plein champ ou sous serre (uniquement pour des applications par un automate).


- Cultures de remplacement

En cas de retournement accidentel d’une culture désherbée avec APROZAME®, suivre les recommandations suivantes :
 Retournement d’une culture de colza d’hiver
- Après un labour profond : semer ail, betterave, carotte, chicorées, colza de printemps, chou, épinard, féverole, haricot, lentille, luzerne, maïs ou sorgho, navet, pomme de terre, scorsonère, soja, tournesol, trèfle, vesce.
- Après des facons culturales superficielles : ail, carotte, chicorées, colza de printemps, chou, épinard, féverole, haricot, lentille, luzerne, navet, pomme de terre, scorsonère, soja, tournesol, trèfle, vesce.
Ne pas semer : une céréale, des graminées fourragères de printemps, du lin ou du tabac.
Ne pas semer ou planter : des cucurbitacées (courges, courgettes, citrouilles, melons, concombres, pastèques…..), des aubergines ou des tomates.
• Retournement d’une culture de laitue
- Seul est possible un semis de tournesol ou un re-semis de laitue. Ne pas semer de salades moins de 30 jours après un traitement avec APROZAME®.

- Cultures suivantes

Dans le cas d’une rotation normale, après la récolte d’une culture ayant été désherbée avec APROZAME®, les possibilités de cultures suivantes sont :
• Après une application de printemps sur laitues, scaroles ou frisées
Après un labour de 15 cm de profondeur : carotte, céleri, choux, fève, fraisier, haricots, maïs, persil, poireau repiqué, pois.
Ne pas semer de salades moins de 30 jours après un traitement avec un produit à base de propyzamide sur la parcelle et ne pas les traiter avec un produit à base de propyzamide.
• Après une application de fin d’été ou de fin d’automne sur laitues, scaroles ou frisées
Seuls artichaut et chou-fleur sont possibles.
• Après une application d’automne sur colza
- APROZAME® appliqué avant fin janvier : il n’y a aucune restriction dans le choix de la culture suivante et des façons culturales après récolte de la culture traitée.
- APROZAME® appliqué après fin janvier : labourer avant de semer les céréales d’automne.

 

PREPARATION DE LA BOUILLIE

- Appliquer généralement un volume de bouillie compris entre 150 l/ha et 400 l/ha.
- Agiter vigoureusement le bidon de APROZAME® puis verser le produit dans la cuve du pulvérisateur à moitié remplie d’eau, mettre l’agitateur en marche avec modération puis compléter le remplissage de la cuve.
- Dans le cadre des bonnes pratiques agricoles, rincer trois fois les emballages à l’eau claire et verser l’eau de rinçage dans la cuve du pulvérisateur. Laisser l’agitateur en fonctionnement pendant le trajet et jusqu’à la fin de la pulvérisation.


MELANGES

Les mélanges doivent être mis en oeuvre conformément à la législation en vigueur et aux recommandations des guides de bonnes pratiques des officiels.
Consulter le site : https://ephy.anses.fr/
Il est recommandé de ne pas mélanger APROZAME® et un engrais liquide.

 

GESTION DU RISQUE DES RESISTANCES

La propyzamide appartient à la famille chimique des benzamides et agit par inhibition de la formation des microtubules ; l’HRAC l’a classée dans le groupe K1. L’utilisation répétée, sur une même parcelle, de préparations à base de substances actives de la même famille chimique ou ayant le même mode d’action, peut conduire à l’apparition d’organismes résistants.
Pour réduire ce risque, il est conseillé d’alterner, sur une même parcelle, des préparations à base de substances actives de familles chimiques différentes ou à modes d’action différents.


PRECAUTIONS D’EMPLOI

- Stockage

• Conserver le produit sous clé, dans son emballage d’origine dans un endroit frais, à l’abri de l’humidité et à l’écart des aliments et boissons, y compris ceux des animaux.
• Conserver hors de la portée des enfants.
• Température minimale de stockage : -10°C
- Emballages et produits non utilisables
• Réemploi de l’emballage interdit; rincer soigneusement trois fois le bidon en veillant à verser l’eau de rincage dans la cuve du pulvérisateur ou, dans la cuve de rinçage pour l’injection directe.
• Eliminer les emballages vides et les produits non utilisables en respectant la règlementation en vigueur et via les collectes organisées par les distributeurs partenaires de la filière ADIVALOR (consultez le site www.adivalor.fr).


- Pendant l’application
• Porter des gants et des vêtements de protection pendant toutes les phases de préparation, de traitement de mélange et de nettoyage du pulvérisateur.
• Ne pas traiter les cours d’eau et fossés en eau.
• Appliquer la bouillie dans les cultures par temps calme, sans vent fort (intensité inférieure ou égale à 3 sur l’échelle de Beaufort, soit inférieure à 19 km/heure), pour éviter toute dérive de pulvérisation vers les fossés, cours d’eau, chemins, abords de ferme ou bâtiments.
- Après l’application
• Éliminer les fonds de cuve par épandage rapide sur le champ après les avoir dilués 5 fois. Rincer abondamment afin d’éviter tout résidu de bouillie pouvant endommager d’autres cultures lors de l’utilisation suivante.
• Tous les effluents phytopharmaceutiques générés lors de ces manipulations (fonds de cuve non épandus, rinçage et lavage du pulvérisateur, écoulements accidentels etc.) doivent être traités selon les conditions spécifiées dans l’arrêté du 12 septembre 2006.
• Ne pas déverser les reliquats de produits et les eaux de rinçage dans les fossés, mares, cours d’eau ou égouts.
• Nettoyer très soigneusement et rincer les pulvérisateurs aussitôt après le traitement.

 

IMPORTANT

Respecter les usages, doses, conditions et précautions d’emploi mentionnés sur l’emballage. Ces préconisations ont été déterminées en fonction des caractéristiques du produit et des applications pour lesquelles il est autorisé. Conduisez sur ces bases, la culture et les traitements selon la bonne pratique agricole en tenant compte, sous votre responsabilité, de tous facteurs particuliers concernant votre exploitation, tels que la nature du sol, les conditions météorologiques, les méthodes culturales, les variétés végétales, la résistance des espèces…
Le fabricant garantit la qualité de ses produits vendus dans leur emballage d’origine ainsi que leur conformité à l’autorisation
de vente du Ministère de l’Agriculture.
Compte tenu de la diversité des législations existantes, il est recommandé, dans le cas où les denrées issues des cultures protégées avec cette spécialité sont destinées à l’exportation, de vérifier la réglementation en vigueur dans le pays importateur.

Numéro d'homologation : 2120154

Culture : Cameline, Colza, Frisée, Laitue, Moutarde, Navette, Roquette, Scarole

Traitement : Herbicide

Matière active : Propyzamide

Revenir