Amadéo - Fiche Technique

FT amadeo

MODE D’ACTION ET ÉPOQUES D’APPLICATION


AMADEO® est un herbicide foliaire doté également d’une action racinaire, essentiellement au niveau de la tigelle, de l’hypocotyle et des extrémités racinaires. Il est appliqué en pré et post  émergence. Il inhibe la photosynthèse et provoque la formation de tissus végétaux dépourvus de chlorophylle. Le principal symptôme de l’action de AMADEO® est un blanchiment des jeunes feuilles. AMADEO® est doté d’une bonne persistance d’action.

 

SPECTRE D’ACTIVITÉ

En application avec des urées substituées, AMADEO® peut être préconisé à partir de 0,250 l/ha en pré-levée ou post-levée précoce. 

 

Spectre d’action de AMADEO®

MAMUT 0,250 L/ha
  Céréales d'hiver
Alchémille des champs TS
Anthémis TS
Anthrisque TS
Capselle Bourse à Pasteur TS
Céraiste R
Coquelicot R
Gaillet gratteron MS
Lamier pourpre TS
Matricaire camomille MS
Matricaire inodore MS
Mouron des champs TS
Myosotis TS
Pensée des champs TS
Ravenelle TS
Renouée des oiseaux R
Séneçon commun TS
Stellaire MS
Véronique à feuille de lierre TS
Véronique de Perse TS

TS = Très Sensible (efficacité > 95%);
MS = Moyennement Sensible (efficacité comprise entre 70% et 84%) ;
R = Résistant (efficacité < 50%).


GESTION DU RISQUE DE RÉSISTANCE

 

AMADEO® est classé dans le groupe F1 selon le classement HRAC.  L’utilisation répétée sur une même parcelle de préparations à base de substances actives d’une même famille chimique ou ayant le même mode d’action peut conduire à l’apparition d’organismes résistants. Pour réduire ce risque il est recommandé d’alterner des préparations à base de substances appartenant à des familles chimiques ayant des modes d’action différents.


MELANGES RECOMMANDES

 

L’activité herbicide de AMADEO® peut être complétée avec des herbicides racinaires tels que des produits appartenant à la famille des urées substituées (chlortoluron), en veillant à respecter les quantités maximales annuelles autorisées précisées sur les étiquettes de ces produits (rappels des quantités maximales autorisées:  chlortoluron : 1800 g/ha/an). De nombreux autres herbicides dont le spectre d'action est complémentaire peuvent être associés à AMADEO®, veuillez consulter notre plaquette AMADEO® téléchargeable sur cette page ainsi que votre technicien habituel.

Attention : les indications ci-dessus ne sont pas des préconisations (voir  les étiquettes des produits et votre ATC habituel). Les mélanges sont réalisés sous l’entière responsabilité de l’opérateur. Les mélanges doivent être mis en œuvre conformément à la législation en vigueur et aux recommandations des guides de bonnes pratiques des officiels. Consulter le site : https://ephy.anses.fr/


PRÉPARATION DE LA BOUILLIE ET UTILISATION.

Bien agiter le bidon avant emploi. Verser directement AMADEO® dans la cuve du pulvérisateur à moitié remplie d’eau, et mettre l’agitateur en marche. Compléter ensuite le remplissage de la cuve avec de l’eau claire. Volume de bouillie conseillé : 150 à 300 L d’eau/ha.

AMADEO® est un herbicide racinaire à large spectre, avec une action foliaire. La plupart des dicotylédones telles que mourons, véroniques, pensées et renoncules y sont sensibles.

Bien enfouir les résidus de la culture précédente. L’efficacité du produit sera favorisée par un lit de semis assez fin et humide, et des précipitations suivant l’application. Une décoloration de la première feuille de la céréale peut apparaître. Sa disparition est rapide. Elle n’affecte pas le rendement. Semer régulièrement et à une profondeur de 3cm dans un sol bien tassé diminue le risque de  décoloration. Un taux d’argile du sol supérieur à 30% ou un taux de matière organique supérieur à 4% peut diminuer fortement l’efficacité du traitement. Ne pas appliquer AMADEO® au stade pointant de la céréale.


PRÉCAUTIONS D’EMPLOI

 

Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour l’homme et l’environnement. S'abstenir de traiter  si le contexte météorologique est défavorable à une bonne qualité d'application : vent, pluie, chaleur trop forte.

  • Pendant le stockage:

Conserver le produit uniquement dans le récipient d’origine sous clef dans le local dédié aux produits phytopharmaceutiques qui doit être frais, aéré et ventilé, à l’abri de l’humidité, du gel.

  • Pendant la préparation de la bouillie et en cours d’application:

Porter des gants, un appareil de protection des yeux et du visage ainsi qu'un vêtement de protection approprié. En cas de contact avec les yeux, laver immédiatement et abondamment avec de l’eau et consulter un spécialiste. Éviter de s’exposer au brouillard de pulvérisation. Éviter les rejets dans l’environnement: respecter une zone non traitée de 20 mètres par rapport aux points d’eau (mares, cours d’eau, fossés...).

  • Après application:

Nettoyer très soigneusement et rincer le pulvérisateur aussitôt après le traitement. Immédiatement après l’application, changer de vêtements et se laver le visage et les mains à l’eau savonneuse.

1. Rincer les emballages vides 3 fois et verser l’eau de rinçage dans la cuve du pulvérisateur.

2. Éliminer les emballages vides et les produits non utilisables en respectant la réglementation en vigueur et via les collectes organisées par les distributeurs partenaires de la filière ADIVALOR (consultez le site www.adivalor.fr ou appelez le 0810 12 18 85).

3. Éliminer les fonds de cuve par épandage rapide sur le champ après les avoir dilués 5 fois. Rincer abondamment et vider complètement l’appareil afin d’éviter tout résidu de bouillie pouvant endommager d’autres cultures lors de l’utilisation suivante.

4. Tous les effluents phytopharmaceutiques générés lors de ces manipulations (fonds de cuve non épandues, rinçage et lavage du pulvérisateur, écoulements accidentels etc.) doivent être traités selon les conditions spécifiées dans l’arrêté du 12 septembre 2006.

5. Ne pas déverser les reliquats de produits et les eaux de rinçage dans les fossés, mares, cours d’eau ou égouts.


CULTURES ACCIDENTÉES ET CULTURES SUIVANTES

Cultures de remplacement

Il est recommandé de ne pas implanter de culture dicotylédone en tant que culture de remplacement d’une culture traitée avec AMADEO®. il est possible d’implanter des céréales de printemps ou du maïs, à condition d’effectuer un labour du sol avant le semis. Ne pas implanter de colza.

Cultures suivantes

• Si on sème du colza après la récolte des céréales, il faut effectuer un labour du sol. Il peut apparaître une décoloration des cotylédons, qui n’affectera pas le développement ultérieur du colza.

• On peut semer des engrais verts après avoir effectué un labour du sol d’une profondeur de 10-15 cm.

Numéro d'homologation : 2130069

Culture : Blé dur d'hiver, Blé dur de printemps, Blé tendre d'hiver, Blé tendre de printemps, Epeautre, Orge d'hiver, Seigle d'hiver, Seigle de printemps, Triticale

Traitement : Herbicide

Matière active : Diflufenican (500)

Revenir