<< page prédécente

FT yumit 360

TABLEAUX DE SYNTHÈSE

ZNT1 : ZNT / points d’eau — ZNT2 : ZNT / arthropodes ou pltes non cibles - DVP : Dispositif Végétalisé Permanent

Cultures fruitières
Cultures Cible Dose Nombre max. applications (par an) Conditions d'emploi ZNT1 (m) ZNT2 (m) DVP (m) Délai avant récolte (j) Delai de ré-entrée (h)
Cultures fruitières sauf fruits à noyaux, kiwi et bananes
  • Désherbage
  • Graminées annuelles
4 L/ha-Désherbage sur cultures installées521 (sauf oliviers)6
Cultures fruitières sauf fruits à noyaux, kiwi et bananes
  • Désherbage
  • Dicot. ann. + bisann.
6 L/ha-Désherbage sur cultures installées521 (sauf oliviers)6
Cultures fruitières sauf fruits à noyaux, kiwi et bananes
  • Adventices vivaces
  • Désherbage
8 L/ha-Désherbage sur cultures installées - uniquement par taches521 (sauf oliviers)6
Cultures fruitières sauf fruits à noyaux, kiwi et bananes
  • Désherbage avant mise en culture
  • Dicot. ann. + bisann.
6 L/ha-521 (sauf oliviers)6
Cultures fruitières sauf fruits à noyaux, kiwi et bananes
  • Adventices vivaces
  • Désherbage avant mise en culture
7 L/ha-521 (sauf oliviers)6
Cultures fruitières sauf fruits à noyaux, kiwi et bananes
  • Désherbage après récolte
  • Dicot. ann. + bisann.
6 L/ha-Désherbage sur cultures installées521 (sauf oliviers)6
Cultures fruitières sauf fruits à noyaux, kiwi et bananes
  • Adventices vivaces
  • Désherbage après récolte
7 L/ha-Désherbage sur cultures installées521 (sauf oliviers)6
Cultures fruitières sauf fruits à noyaux, kiwi et bananes
  • Désherbage après récolte
  • Graminées annuelles
3 L/ha-Désherbage sur cultures installées521 (sauf oliviers)6
Cultures fruitières sauf fruits à noyaux, kiwi et bananes
  • Adventices vivaces
  • Désherbage après récolte
7 L/ha-Désherbage sur cultures installées521 (sauf oliviers)6
Cultures fruitières sauf fruits à noyaux, kiwi et bananes
  • Désherbage avant mise en culture
  • Graminées annuelles
3 L/ha-(toutes espèces fruitières sauf fruits à noyaux, kiwi et bananes)521 (sauf oliviers)6
Cultures légumières
Cultures Cible Dose Nombre max. applications (par an) Conditions d'emploi ZNT1 (m) ZNT2 (m) DVP (m) Délai avant récolte (j) Delai de ré-entrée (h)
Cultures légumières avant mise en culture
  • Adventices vivaces
  • Désherbage
7 L/ha-530 jours (cultures potagères)6
Cultures légumières avant mise en culture
  • Désherbage
  • Dicotylédones annuelles et biannuelles
6 L/ha-530 jours (cultures potagères)6
Cultures légumières après récolte
  • Adventices vivaces
  • Désherbage
7 L/ha-530 jours (cultures potagères)6
Cultures légumières après récolte
  • Désherbage
  • Dicotylédones annuelles et biannuelles
6 L/ha-530 jours (cultures potagères)6
Cultures légumières après récolte
  • Désherbage
  • Graminées annuelles
3 L/ha-530 jours (cultures potagères)6
Cultures légumières avant mise en culture
  • Désherbage avant mise en culture
  • Graminées annuelles
3 L/ha-530 jours (zones cultivées)6
Cultures ornementales
Cultures Cible Dose Nombre max. applications (par an) Conditions d'emploi ZNT1 (m) ZNT2 (m) DVP (m) Délai avant récolte (j) Delai de ré-entrée (h)
Productions horticoles
  • Adventices vivaces
  • Désherbage avant mise en culture
8 L/ha-Uniquement par taches5non applicable6
Productions horticoles
  • Désherbage avant mise en culture
  • Dicot. ann. + bisann.
5 L/ha-Désherbage sur cultures installées -5non applicable6
Viticulture
Cultures Cible Dose Nombre max. applications (par an) Conditions d'emploi ZNT1 (m) ZNT2 (m) DVP (m) Délai avant récolte (j) Delai de ré-entrée (h)
Vigne
  • Désherbage cult. installées
  • Graminées annuelles
4 L/ha-Désherbage sur cultures installées5216
Vigne
  • Désherbage cult. installées
  • Dicotylédones annuelles et biannuelles
6 L/ha-Désherbage sur cultures installées5216
Vigne après récolte
  • Adventices vivaces
  • Désherbage
7 L/ha-5216
Vigne avant mise en culture
  • Adventices vivaces
  • Désherbage avant mise en culture
7 L/ha-5216
Vigne avant mise en culture
  • Désherbage avant mise en culture
  • Dicot. ann. + bisann.
6 L/ha-5216
Vigne
  • Adventices vivaces
  • Désherbage après récolte
7 L/ha-Désherbage sur cultures installées5216
Vigne après récolte
  • Désherbage
  • Dicot. ann. + bisann.
6 L/ha-5216
Vigne après récolte
  • Désherbage
  • Graminées annuelles
3 L/ha-5216
Vigne avant mise en culture
  • Désherbage cult. installées
  • Graminées annuelles
3 L/ha-5216
Zones non cultivées
Cultures Cible Dose Nombre max. applications (par an) Conditions d'emploi ZNT1 (m) ZNT2 (m) DVP (m) Délai avant récolte (j) Delai de ré-entrée (h)
Zones non agricoles avant plantations
  • Désherbage
8 L/ha-Désherbage avant mise en culture en zones cultivées – Sur adventices vivaces - Uniquement par taches-5non applicable6
Zones non agricoles avant plantations
  • Désherbage
  • Graminées annuelles - Dicotylédones annuelles et biannuelles
5 L/ha-Désherbage avant mise en culture en zones cultivées – Sur adventices annuelles et bisannuelles -5non applicable6
Zones non agricoles avant plantations
  • Désherbage
  • Graminées annuelles
3 L/ha-5non applicable6
Grandes cultures
Cultures Cible Dose Nombre max. applications (par an) Conditions d'emploi ZNT1 (m) ZNT2 (m) DVP (m) Délai avant récolte (j) Delai de ré-entrée (h)
Grandes cultures avant mise en cultures
  • Désherbage avant mise en culture
  • Dicotylédones annuelles et biannuelles
6 L/ha-530 jours (zones cultivées)6
Grandes cultures après récoltes
  • Adventices vivaces
  • Désherbage après récolte
7 L/ha-530 jours (zones cultivées)6
Grandes cultures avant mise en cultures
  • Adventices vivaces
  • Désherbage
7 L/ha-530 jours (zones cultivées)6
Grandes cultures après récoltes
  • Désherbage après récolte
  • Dicot. ann. + bisann.
6 L/ha-530 jours (zones cultivées)6
Grandes cultures après récoltes
  • Désherbage après récolte
  • Graminées annuelles
3 L/ha-530 jours (zones cultivées)6
Grandes cultures avant mise en cultures
  • Désherbage avant mise en culture
  • Graminées annuelles
3 L/ha-530 jours (zones cultivées)6

ZNT1 : ZNT / points d’eau — ZNT2 : ZNT / arthropodes ou pltes non cibles - DVP : Dispositif Végétalisé Permanent

Nouveau catalogue des usages:
SAPEC AGRO ne préconise l’utilisation de ce produit que sur les cultures et usages mentionnés dans le tableau des usages ci-dessus et, à ce titre, décline toute responsabilité concernant l’élargissement de son utilisation à d’autres usages tels que prévus par l’arrêté du 26 mars 2014.

NON CLASSE

CONSEILS DE PRUDENCE : P101 / P102 / P501 /

EUH401 : Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement.

MENTIONS LEGALES

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée.

Consultez le site http://agriculture.gouv.fr/ecophyto (Décret n° 2015-791 du 30 juin 2015 Art. D. 253-43-2).

Pour les conditions d’emploi et les usages, doses et conditions préconisées* : se référer à l’étiquette du produit ou www.sapecagro.fr (*voir plus haut : nouveau catalogue des usages).

Produits à l'usage exclusif des professionnels : Utilisez les produits phytosanitaires avec précaution
Avant toute utilisation, lisez attentivement l'étiquette et les informations concernant le produit.

Fiche produit Yumit360

tl_files/contenu/images/Nouveaute.png

YUMIT® 360
360g/L (30,9%) Glyphosate


PREMIERS SECOURS : 

• Premiers soins :
S’éloigner de la zone dangereuse.
- En cas de contact cutané : enlever tout vêtement souillé, rincer immédiatement et abondamment la peau sous l’eau du robinet avec du savon neutre durant 15-20 minutes. En cas d’irritation ou éruption cutanée, consulter un spécialiste.
- En cas de projection dans les yeux : rincer immédiatement pendant 15 à 20 minutes sous un filet d’eau paupières ouvertes. Pensez à enlever les lentilles de contact si elles peuvent être facilement enlevées. Consulter immédiatement un spécialiste.
- En cas d’inhalation : en cas de trouble respiratoire, contacter sans délai les secours : le 15, le 112 ou un centre antipoison.
- En cas d’ingestion : rincer immédiatement la bouche avec de l’eau si la personne est consciente. Ne pas faire vomir sans avis médical. Ne rien faire avaler à une personne inconsciente. Contacter sans délai les secours : le 15, le 112 ou un centre antipoison.
Dans tous les cas, si les symptômes persistent ou en cas de malaise, consulter un médecin et lui présenter l’étiquette et/ou la fiche de données de sécurité.
En cas d’intoxication animale, contactez votre vétérinaire.


DESCRIPTIF DU PRODUIT ET MODE D’ACTION

YUMIT® 360 est un herbicide foliaire non sélectif contenant 360 g/L de glyphosate ainsi qu’un adjuvant.
Le glyphosate agit par blocage de la biosynthèse des acides aminés aromatiques. Ces acides aminés sont constitutifs des protéines et sont donc essentiels pour que les plantes puissent vivre et se développer. YUMIT® 360 est un herbicide systémique non spécifique, entraînant la mort des adventices annuelles et vivaces. Une fois appliqué, il est absorbé par les feuilles puis est transporté dans toutes les parties de la plante, y compris au niveau des organes souterrains. Dans les conditions normales d’utilisation, les plantes touchées jaunissent progressivement après l’application puis fanent et meurent.
YUMIT® 360 est inactivé au contact du sol, ce qui permet de l’utiliser pour détruire des adventices peu de jours avant la levée des cultures ou avant les semis, cependant dans ce cas il conviendra de viser les adventices annuelles tout en veillant respecter à un délai de 2 jours avant le travail du sol.
YUMIT® 360 est à l’abri du lessivage 2 heures après l’application.

 

SPECTRE D'EFFICACITE

YUMIT® 360 est un herbicide non sélectif, donc toutes les plantes chlorophylliennes sont sensibles, et plus spécifiquement, les graminées présentes. L’adaptation de la dose apportée en fonction du caractère annuel ou vivace amènera la bonne efficacité sur les plantes-cibles.

 

RECOMMANDATIONS D’EMPLOI

• Conditions d’application

Traiter avec YUMIT®360 en respectant les conditions d’utilisation suivantes :
- Appliquer la bouillie par temps calme, sans vent fort pour éviter toute dérive de pulvérisation vers les fossés, cours d’eau, cultures voisines, chemins, abords de ferme ou bâtiments.
- Appliquer YUMIT®360 en conditions poussantes (hygrométrie > 50%, température douce entre 8 et 22°C). Le sol ne doit pas être trop desséché.
- Ne pas traiter par temps de pluie ou en cas de risque de pluie imminente.
- Ne pas traiter en présence de rosée importante.
- Traiter en dehors des heures chaudes et des périodes de gel.
- Pour une efficacité maximale, 6 heures au minimum sans pluie sont nécessaires.
- Ne pas utiliser dans les serres ou tunnels plastiques.
- Pour déterminer la dose de YUMIT®360 à appliquer, bien tenir compte de la culture, du type de mauvaise herbe à détruire et de son stade.
- Dans le cadre des bonnes pratiques d’utilisation, l’usage de buses à dérive limitée possédant la mention « limitation de la dérive » est recommandé.
- Le traitement par taches est obligatoire sur cultures pérennes quand la dose visée est égale à 8 L/ha ; ce type d’application est recommandé quand les adventices à détruire ne sont pas régulièrement réparties,
- Ne pas appliquer ce produit ou tout autre produit contenant du glyphosate au-delà des doses maximum définies dans l’Avis à tous les détenteurs d’autorisations de mise sur le marché pour des spécialités commerciales à base de glyphosate (JORF 8 octobre 2004).
- Alterner ou associer sur une même parcelle des préparations à base de substances actives à modes d’action différents ou d’autres méthodes de désherbage complémentaires tant au cours d’une saison culturale que dans la rotation.


- Cultures pérennes (vigne et vergers)

YUMIT® 360 s’utilise en traitement dirigé dans les cultures installées, sur des vignes de plus de 2 ans et des arbres à pépins de plus de 3 ans.
Veiller à empêcher tout contact avec les parties vertes ou les plaies non cicatrisées des ceps ou des troncs. Utiliser des dispositifs de protection afin d’éviter, lors du traitement, tout contact avec les feuilles et les parties consommables. Ne pas récolter les fruits en contact direct avec le sol.
Selon la période d’application, prévoir d’épamprer ou de rogner la vigne, de relever et d’attacher la vigne 10 à 15 jours avant le traitement.
YUMIT® 360 est utilisable toute l’année et permet le contrôle d’une flore diversifiée :
- De février à avril avant débourrement, YUMIT® 360 est efficace contre toutes les adventices levées, annuelles et vivaces,
- De mai à juillet, YUMIT® 360 permet le contrôle de toutes les annuelles estivales et les vivaces d’été de la vigne,
- D’octobre à novembre, YUMIT® 360 assure la destruction des annuelles d’hiver et des ronces.
YUMIT® 360 peut être utilisé en association avec des produits de prélevée dans un programme de désherbage en mélange ou en séquence.


- Intercultures

YUMIT® 360 est efficace en intercultures sur toutes les adventices annuelles et vivaces.
Après application, le glyphosate est fortement adsorbé par les particules du sol puis est métabolisé par les micro-organismes. Dès son adsorption par le sol, YUMIT® 360 n’a plus d’activité herbicide et des cultures peuvent être semées ou plantées sans risques de phytotoxicité. Afin d’éviter que des reliquats de glyphosate ne persistent sur les débris végétaux présents à la surface du sol, il est recommandé d’effectuer un travail du sol pour incorporer ces éléments végétaux. Avant de travailler le sol, il est recommandé d’attendre 1 jour en présence d’adventices annuelles et 7 jours en présence de vivaces.
Il est également nécessaire de prendre en compte la durée d’action du glyphosate pour détruire les organes souterrains des adventices vivaces.
En conséquence dans les conditions normales d’utilisation :
- Des graminées peuvent être semées 2 semaines après l’application ;
- Arbres et arbustes peuvent être plantés 1 semaine après l’application ;
- Les autres cultures peuvent être semées ou plantées 2 jours après l’application si YUMIT® 360 a été appliqué sur adventices annuelles, 7 jours après l’application si la cible du traitement était des vivaces.


• Précautions d’emploi

Dureté de l’eau :
Plus l’eau est dure, plus le niveau d’efficacité de YUMIT® 360 pourra être impacté. Si la dureté (concentration en ions Ca++, Fe++ et/ou Mg+) est supérieure à 200 ppm, une correction est nécessaire avec du sulfate d’ammonium (adjuvants formulés) qui permettra d’améliorer la qualité des eaux de bouillie en neutralisant l’eau dure (action de chélation). Il est recommandé d’apporter 100 g de sulfate d’ammonium pour 100 litres d’eau à 100 ppm de calcium. Ainsi, pour une eau à 200 ppm de Ca++ et un volume de bouillie de 200 litres, il sera nécessaire d’ajouter 400 g de sulfate d’ammonium.


• Mélanges extemporanés

Les mélanges extemporanés doivent être mis en oeuvre conformément à la réglementation en vigueur : Consulter le site : https://ephy.anses.fr/


• Préparation de la bouillie

Remplir la cuve aux 2/3 du volume d’eau nécessaire. Mettre l’agitation en marche et bien agiter le bidon de YUMIT® 360 avant de verser progressivement la quantité nécessaire, puis compléter avec de l’eau jusqu’au volume final.
Laisser l’agitateur en fonctionnement pendant l’application et ce jusqu’à la fin de traitement pour garantir l’homogénéité de la bouillie et obtenir ainsi un traitement de qualité.
D’une manière générale, il est conseillé d’effectuer un premier test puis ajuster de nouveau le volume d’eau.
Veiller à ce que la pression ne soit pas trop forte afin d’éviter la formation d’embruns (ex : 2 à 3 bars pour des buses à fente).
Volume de bouillie : 100 à 300 L/ha sans dépasser 400 L/ha.
Dans le cas d’un désherbage d’une vigne sur le rang uniquement (un tiers de la surface), veiller à ne pas dépasser 200l/ha de bouillie herbicide.
Dans le cadre des bonnes pratiques d’utilisation, l’usage de buses à dérive limitée et/ou d’adjuvants appropriés possédant la mention “limitation de la dérive” est recommandé. Pour une meilleure efficacité, il est indispensable de soigner la pulvérisation par une application homogène.
D’une manière générale, pour déclencher tout traitement, il est conseillé de consulter son technicien habituel, de se conformer aux avis issus des organismes de prescription officiels et de baser sa décision sur les observations localisées de la pression parasitaire sur les cultures.


PREVENTION ET GESTION DE LA RÉSISTANCE

Du fait de son mode d’action, le glyphosate est classé dans le Groupe G du groupe international de lutte contre la résistance aux herbicides, le HRAC (Herbicide Resistance Action Committee).
Pour prévenir l’apparition des phénomènes de résistances, il convient de :


- d’une façon générale, alterner les modes de gestion des adventices : utilisation d’herbicides à mode d’action

- bannir tout procédé ou méthode d’application visant à des réductions de doses qui engendrent un accroissement du risque de développement de résistance.

Pour optimiser l’efficacité des spécialités à base de glyphosate :
- Respecter les doses recommandées indiquées sur l’étiquette en fonction de l’espèce et du stade de développement des adventices à contrôler.
- Traiter en phase de végétation active
- Respecter les conditions d’application (conditions météorologiques, volume et répartition de la bouillie, buses à dérive limitée, dureté de l’eau...)
- Sur cultures pérennes (cultures fruitières, vigne), utiliser des dispositifs de protection afin d’éviter tout contact avec les feuilles et les parties consommables.
Surveiller l’effet du traitement sur les mauvaises herbes afin de déceler tout défaut de maîtrise.


L’utilisation répétée, sur une même parcelle, de préparations à base de substances actives de la même famille chimique ou ayant le même mode d’action, peut conduire à l’apparition d’organismes résistants. Pour réduire ce risque, l’utilisateur doit raisonner en premier lieu les pratiques agronomiques et respecter les conditions d’emploi du produit. Il est conseillé d’alterner ou d’associer, sur une même parcelle, des préparations à base de substances actives de familles chimiques différentes ou à modes d’action différents, tant au cours d’une saison culturale que dans la rotation. En dépit du respect de ces règles, on ne peut pas exclure une altération de l’efficacité de cette préparation liée à ces phénomènes de résistance. De ce fait, SAPEC AGRO décline toute responsabilité quant à d’éventuelles conséquences qui pourraient être dues à de telles résistances.

 

MISE EN OEUVRE REGLEMENTAIRE ET BONNES PRATIQUES

•Stockage du produit :

- Conserver le produit uniquement dans son emballage d’origine, dans un local phytopharmaceutique conforme à la règlementation en vigueur, à l’écart des aliments et boissons, y compris ceux pour animaux.
- Conserver hors de la portée des enfants et des personnes non autorisées.
- Températures de stockage : voir le pictogramme indiqué en première page du livret.

Protection de l’opérateur et du travailleur

Se laver les mains après toute manipulation/utilisation/intervention dans une parcelle préalablement traitée.
Ne pas manger, boire, téléphoner ou fumer lors de l’utilisation du produit.
Dans le cadre des bonnes pratiques, il convient de privilégier les mesures de protection collective, mais aussi d’envisager l’adaptation du poste de travail. Par ailleurs, l’utilisation d’un matériel adapté et entretenu est cruciale, avant la mise en placede  protections complémentaires comme les protections individuelles.
Le port de combinaison de travail dédiée ou d’EPI doit être associé à des réflexes d’hygiène, (comme par exemple se laver les mains après toute manipulation/utilisation/intervention dans une parcelle préalablement traitée, douche en fin de traitement) et à un comportement rigoureux (ex : procédure d’habillage/déshabillage). Les modalités de nettoyage et de stockage des combinaisons de travail et des EPI réutilisables doivent être conformes à leur notice d’utilisation.

tl_files/contenu/images/Tab EPI Yumit Web2.jpg

 

Rapporter les équipements de protection individuelle (EPI) usagés dans un sac translucide à votre distributeur partenaire ECO EPI ou faire appel à une entreprise habilitée pour la collecte et l’élimination de produits dangereux.


• Nettoyage du pulvérisateur et gestion des fonds de cuve :

- Ne pas traiter les cours d’eau et fossés en eau. Appliquer la bouillie dans les cultures par temps calme, sans vent fort, pour éviter toute dérive de pulvérisation vers les fossés, cours d’eau, chemins, abords de ferme ou bâtiments.
- A la fin de la période d’application du produit, l’intégralité de l’appareil (cuve, rampe, circuit, buses…) doit être rincée à l’eau claire. Le rinçage du pulvérisateur, l’épandage ou la vidange du fond de cuve et l’élimination des effluents doivent être réalisés conformément à la réglementation en vigueur.
- S’assurer d’un rinçage complet et soigné du pulvérisateur.


• Elimination du produit, de l’emballage :

- Réemploi de l’emballage interdit.
- Lors de l’utilisation du produit, bien vider et rincer le bidon à l’eau claire (rinçage manuel à 3 reprises en agitant le bidon rempli au 1/3 ou rinçage mécanique d’une durée minimale1 de 30 secondes) en veillant à verser l’eau de rinçage dans la cuve du pulvérisateur. Apporter les emballages ouverts, rincés et égouttés à votre distributeur partenaire d’A.D.I.VALOR ou à un autre service de collecte spécifique.
- Pour l’élimination des produits non utilisables, conserver le produit dans son emballage d’origine. Interroger votre distributeur partenaire d’A.D.I.VALOR ou faites appel à une entreprise habilitée pour la collecte et l’élimination des déchets dangereux.


• En cas de déversement accidentel

- Se protéger (EPI) et sécuriser la zone.
- Prévenir les pompiers (18 ou 112) en cas de danger immédiat pour l’environnement que vous ne pouvez gérer avec vos propres moyens.
- Collecter tout ce qui a pu être en contact avec le produit, terre souillée incluse.
- Nettoyer le site et le matériel utilisé, en prenant soin de confiner les effluents générés par l’opération de nettoyage. Les éliminer selon la réglementation en vigueur.

 

• LES BONNES PRATIQUES

tl_files/contenu/images/Encadre bonnes pratiques web.png

TOXICOLOGIE

NON CLASSE

CONSEILS DE PRUDENCE :

P101 : En cas de consultation d'un médecin, garder à disposition le récipient ou l'étiquette

P102 : Tenir hors de portée des enfants

P501 : Éliminer le contenu/récipient conformément à la réglementation nationale.

EUH401 : Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement.

Conditions d’emploi

EUH401 : Respectez les instructions d’utilisation afin d’éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement.
- SP1 : Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. Ne pas nettoyer le matériel d’application près des eaux de surface. Éviter la contamination via les systèmes d’évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes.
- Délai de rentrée : 6 heures
- SPe 3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d’eau.
- Eviter tout traitement à base de glyphosate sur les fossés en eau ou à proximité.
- Ne pas rejeter dans l’évier, le caniveau ou tout autre point d’eau les fonds de bidons non utilisés et les eaux de lavage du pulvérisateur.
- Eviter toute dérive de pulvérisation et de ruissellement vers les plantes voisines.

tl_files/contenu/images/En cas urgence tableau.PNG

Puis signalez vos symptômes au réseau Phyt’attitude, n° vert 0 800 887 887 (appel gratuit depuis un poste fixe).
Fiche de Données de Sécurité disponible sur www.quickfds.com et www.sapecagro.fr.

 

AVERTISSEMENT

Toute reproduction totale ou partielle de cette étiquette est interdite.
Respecter les usages, doses, conditions et précautions d’emploi mentionnés sur l’emballage. Ils ont été déterminés en fonction des caractéristiques du produit et des applications pour lesquelles il est préconisé. Conduire sur ces bases, la culture et les traitements selon la bonne pratique agricole en tenant compte, sous la responsabilité de l’utilisateur, de tous facteurs particuliers concernant votre exploitation, tels que la nature du sol, les conditions météorologiques, les méthodes culturales, les variétés végétales, la résistance des espèces…
Le fabricant garantit la qualité du produit vendu dans son emballage d’origine et stocké selon les conditions préconisées, ainsi que sa conformité à l’Autorisation de Mise sur le Marché délivrée par les autorités compétentes françaises.
Pour les denrées issues de cultures protégées avec cette spécialité et destinées à l’exportation, il est de la responsabilité de l’exportateur de s’assurer de la conformité avec la réglementation en vigueur dans le pays.

 

 

CONDITIONNEMENTS


Bidon 20L

 

tl_files/contenu/images/Yumit bidon 20L.png

Numéro d'homologation : 2171205

Traitement : Herbicide

Matière active : Glyphosate (360 g/l)

Revenir