<< page prédécente

FT tokra

TABLEAUX DE SYNTHÈSE

ZNT1 : ZNT / points d’eau — ZNT2 : ZNT / arthropodes ou pltes non cibles - DVP : Dispositif Végétalisé Permanent

Viticulture
Cultures Cible Dose Nombre max. applications (par an) Conditions d'emploi ZNT1 (m) ZNT2 (m) DVP (m) Délai avant récolte (j) Delai de ré-entrée (h)
Vigne
  • Oïdium(s)
0,4 kg/ha1Stade d'application : BBCH 15-69 - 2 applications par an et par culture pour contrôler l’ensemble des maladies5F (BBCH 69)48
Vigne
  • Black rot
0,4 kg/ha2Stade d'application : BBCH 69 - 85 - 2 applications par an et par culture pour contrôler l’ensemble des maladies53548

ZNT1 : ZNT / points d’eau — ZNT2 : ZNT / arthropodes ou pltes non cibles - DVP : Dispositif Végétalisé Permanent

Nouveau catalogue des usages:
SAPEC AGRO ne préconise l’utilisation de ce produit que sur les cultures et usages mentionnés dans le tableau des usages ci-dessus et, à ce titre, décline toute responsabilité concernant l’élargissement de son utilisation à d’autres usages tels que prévus par l’arrêté du 26 mars 2014.

Les limites maximales de résidus sont disponibles sur le site :
http://ec.europa.eu/food/plant/pesticides/eu-pesticides-database/public/?event=homepage&language=EN

 

tl_files/contenu/images/logo_bnic.jpg

ATTENTION

Ghs07Ghs08Ghs09

H319 : Provoque une sévère irritation des yeux.

H351 : Susceptible de provoquer le cancer .

H361d : Susceptible de nuire au foetus

H410 : Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.

CONSEILS DE PRUDENCE : P102 / P273 / P280 / P305 + P351 + P338 / P308 + P313 / P391 / P501 /

MENTIONS LEGALES

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée.

Consultez le site http://agriculture.gouv.fr/ecophyto (Décret n° 2015-791 du 30 juin 2015 Art. D. 253-43-2).

Pour les conditions d’emploi et les usages, doses et conditions préconisées* : se référer à l’étiquette du produit ou www.sapecagro.fr (*voir plus haut : nouveau catalogue des usages).

Produits à l'usage exclusif des professionnels : Utilisez les produits phytosanitaires avec précaution
Avant toute utilisation, lisez attentivement l'étiquette et les informations concernant le produit.

Fiche produit Tokra WG

 

tl_files/contenu/images/gamme premium.png 

PRESENTATION ET MODE D’ACTION

tl_files/contenu/fiches_techniques/Estampille-TOKRA_BAT.gif

 

TOKRA WG est une préparation associant deux substances actives aux modes d’action différents et complémentaires, destinée à lutter contre l’oïdium et le black-rot de la vigne. 
Le kresoxim-méthyl est une molécule chimique appartenant à la famille des strobilurines. Elle agit principalement sur la germination des spores par inhibition de la respiration cellulaire et arrêt de la production d’énergie du champignon. Son action prédominante est préventive. Le krésoxim-méthyl déposé sur le feuillage lors de la pulvérisation est fortement adsorbé sur la cuticule. Ensuite, sa diffusion acropétale et translaminaire dans la plante et la formation d’un voile protecteur permet une couverture et une répartition uniforme de la matière active autour des organes traités. Le kresoxim-méthyl offre une protection longue durée et favorise la couleur verte du feuillage. 


Le penconazole est un fongicide de la famille des triazoles. Il agit de manière préventive et curative par voie foliaire et systémique en inhibant la biosynthèse des stérols de la membrane du champignon. Il est actif contre de nombreux champignons et particulièrement efficace contre l’oïdium notamment en traitement préventif.

TOKRA WG est actif à chaque étape du cycle du champignon et offre ainsi une protection de haut niveau et de longue durée sur feuilles et sur grappes.
Dès son application, la préparation TOKRA WG est absorbée puis diffusée dans la plante par systémie, ce qui met TOKRA WG à l’abri du lessivage en une heure.

TOKRA WG présente une bonne sélectivité. 
TOKRA WG est sans incidence sur les fermentations et sur les qualités organoleptiques des vins et des eaux-de-vie.

 

RECOMMANDATION D’UTILISATION

VIGNE

TOKRA WG permet de contrôler l’oïdium et le black-rot de la vigne.
TOKRA WG offre un contrôle de haut niveau de l’oïdium et du black-rot de la vigne, tant sur feuilles que sur grappes. Ses propriétés originales lui permettent de s'inscrire dans tout programme de protection de la vigne.

Contre l’oïdium, TOKRA WG s’applique de préférence en préventif pendant la période de grande sensibilité de la vigne, du stade « Boutons floraux séparés » jusqu'à « Fermeture de la grappe », en encadrement de floraison.
Appliqué à la dose de 0,4 kg/ha, TOKRA WG assure une très bonne protection contre l'oïdium. Dans le cas de pression faible à modérée, TOKRA WG pourra s’utiliser à la dose de 0,3 kg/ha.
Grâce à sa bonne curativité, TOKRA WG peut également être positionné au premier traitement dès l’apparition des premiers signes de contamination.

TOKRA WG possède une longue persistance d’action sur oïdium et black-rot, ce qui permet d’attendre 14 jours pour renouveler la protection. En conditions très favorables à la maladie et à la pousse rapide de la vigne, il est nécessaire de réduire la cadence à 10-12 jours.
En cas de lutte conjointe contre l’oïdium et le black-rot, utiliser la dose de 0,4 kg/ha.
Contre le black-rot, TOKRA WG peut s’utiliser du stade « Grappes visibles » jusqu’au stade « Véraison ».

TOKRA WG s’utilise dans la limite de 2 applications par saison, de préférence en préventif et non consécutives.
Dans le cas de 2 applications, TOKRA WG ne sera pas appliqué plus d’une fois par an avant le stade fin floraison (BBCH 69).

Attention : en cas de recours à des techniques culturales nouvellement mises en œuvre par l'utilisateur ou présentant une quelconque spécificité, l'utilisateur doit en informer son fournisseur avant toute utilisation du produit, afin que ce dernier puisse en vérifier la faisabilité avec le fabricant du produit.

D’une manière générale, pour déclencher tout traitement, il est conseillé de consulter son technicien habituel, de se conformer aux avis issus des organismes de prescription officiels et de baser sa décision sur les observations localisées de la pression parasitaire sur les cultures.


CONDITIONS D’EMPLOI

Remplir la cuve au 3/4 du volume d'eau nécessaire.
Mettre l'agitation en marche avant de verser progressivement la quantité nécessaire de TOKRA WG, puis compléter avec de l'eau jusqu'au volume final. Dans le cas de mélange, introduire TOKRA WG toujours en premier dans la cuve et attendre la dispersion totale de TOKRA WG avant l’introduction du second produit.
Laisser l'agitateur en fonctionnement pendant le trajet et jusqu'à la fin de la pulvérisation.

APPLICATION

Le volume de traitement doit être adapté au pulvérisateur : pneumatique (minimum 100 l/ha), jet porté (aéroconvection) ou jet projeté (250 l/ha minimum). Pour une protection optimale de la vigne contre l’oïdium et le black-rot, s’assurer d’un volume d’eau/ha suffisant. Dans tous les cas, éviter tout ruissellement et veiller à soigner la pulvérisation par une application homogène de la bouillie sur l'ensemble de la végétation, en préférant un traitement de chaque rang face par face.


MELANGES

Les mélanges doivent être mis en œuvre conformément à la législation en vigueur et aux recommandations des guides de bonnes pratiques des officiels. Consulter le site : https://ephy.anses.fr/

 

GESTION DU RISQUE DE RESISTANCE

Le krésoxim-méthyl appartient à la famille des QoI (Quinone outside Inhibitor) classés dans le groupe 11 de la classification du FRAC (Fungicide Resistance Action Committee), tandis que le penconazole est un IBS de classe 1 inclus dans le groupe 3 du FRAC. L’utilisation répétée, sur une même parcelle, de préparations à base de substances actives de la même famille chimique ou ayant le même mode d’action, peut conduire à l’apparition d’organismes résistants. Afin de limiter le développement de résistances aux modes d’action QoI ou IBS 1, il est recommandé d’alterner TOKRA WG avec d’autres fongicides à mode d’action différents, de privilégier un traitement en préventif et de limiter le nombre d’applications de TOKRA WG à 2 non consécutives par saison. D’une manière générale, il est recommandé de suivre les limitations d’emploi par groupe chimique préconisées par la note relative à la gestion des résistances des maladies sur vigne.

Il appartient à l'utilisateur d'un produit de vérifier avant son emploi, que la parcelle à traiter ne présente pas de souches de parasites résistantes, soit naturellement, soit par acquisition, en particulier du fait de l'usage répété de mêmes substances actives ou de mêmes familles chimiques.
Enfin, dans le cadre des bonnes pratiques agricoles, il est conseillé d'alterner les modes d'action en intégrant, dans les programmes de lutte, des produits à base de substances actives de familles chimiques différentes et/ou à mode d'action différents.


PROTECTION DE L’UTILISATEUR

L'utilisation d'un matériel adapté et entretenu et la mise en œuvre de protections collectives constituent la première mesure de prévention contre les risques professionnels, avant la mise en place de protections complémentaires comme les protections individuelles.

Dans le cadre d’une application effectuée à l’aide d’un pulvérisateur pneumatique

- Pendant le mélange/chargement :
• Gants en nitrile certifiés EN 374-3,
• Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant,
• EPI partiel (blouse ou tablier à manches longues) de catégorie III et de type PB (3) à porter par-dessus la combinaison précitée.

- Pendant l'application – pulvérisation vers le haut :

Application avec tracteur sans cabine :
• Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d’une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation.
• Combinaison de protection de catégorie III type 4 avec capuche.

Application avec tracteur avec cabine :
• Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant,
• Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d’une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation. Dans ce cas, les gants ne doivent être portés qu’à l’extérieur de la cabine et doivent être stockés après utilisation à l’extérieur de la cabine.

- Pendant le nettoyage du matériel de pulvérisation :


• Gants en nitrile certifiés EN 374-3,
• Combinaison de travail en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage de 230 g/m² ou plus avec traitement déperlant,
• EPI partiel (blouse ou tablier à manches longues) de catégorie III et de type PB (3) à porter par-dessus la combinaison précitée.

Dans le cadre d’une application effectuée à l’aide d’un pulvérisateur à dos en plein champ

- Pendant le mélange/chargement :
• Gants en nitrile certifiés EN 374-3,
• Combinaison de protection de catégorie III type 4 ;

- Pendant l’application
• Gants en nitrile certifiés EN 374-3,
• Combinaison de protection de catégorie III type 4 avec capuche ;
• Bottes de protection certifiées EN 13 832-3 ;

- Pendant le nettoyage du matériel de pulvérisation
• Gants en nitrile certifiés EN 374-3,
• Combinaison de protection non tissée de catégorie III type 4 ;


- Pour le travailleur :

Combinaison de travail cotte en polyester 65 %/coton 35 % avec un grammage d’au moins 230 g/m² avec traitement déperlant. En cas de contact avec la culture traitée, des gants en nitrile certifiés EN 374-3

Le port d’une combinaison de travail dédiée ou d’EPI doit être associé à des réflexes d’hygiène (ex : lavage des mains, douche en fin de traitement) et à un comportement rigoureux (ex : procédure d’habillage/déshabillage). Les modalités de nettoyages et de stockage des combinaisons de travail et des EPI réutilisables doivent être conformes à leur notice d’utilisation.


PRECAUTIONS D’EMPLOI

- Stockage :

• Conserver le produit sous clé, dans son emballage d’origine dans un endroit frais, à l’abri de l’humidité et à l’écart des aliments et boissons, y compris ceux des animaux. Les locaux doivent être frais et ventilés.
• Conserver hors de la portée des enfants.

- Emballage :

• Réemploi de l’emballage interdit ;
• Éliminer les emballages vides (EVPP) en respectant la réglementation en vigueur et via les collectes organisées par les distributeurs partenaires de la filière ADIVALOR (consultez le site www.adivalor.fr ou appelez le 08.10.12.18.85).
• Pour l'élimination des produits non utilisables (PPNU), faire appel à votre fournisseur de produits phytopharmaceutique habituel ou bien à une entreprise habilitée pour la collecte et l'élimination des produits dangereux.

- Application :

• Ne pas traiter les cours d’eau et fossés en eau. Appliquer la bouillie dans les cultures par temps calme, avec un vent d’intensité inférieure à 3 sur l’échelle de Beaufort, pour éviter toute dérive de pulvérisation vers les fossés, cours d’eau, chemins, abords de ferme ou bâtiments.
• Ne pas respirer les vapeurs lors de la préparation de la bouillie, ni le brouillard de pulvérisation.
• Nettoyer très soigneusement et rincer le pulvérisateur aussitôt après la fin du traitement.
• Changer de vêtements et se rincer les mains et le visage à l’eau savonneuse immédiatement après l’utilisation.
• Ne pas déverser les reliquats de produits et les eaux de rinçage dans les fossés, mares, cours d’eau ou égouts.


- Lire les instructions ci-jointes avant l’emploi -

Important
Respecter les usages, doses, conditions et précautions d'emploi mentionnées sur l'emballage. Elles ont été déterminées en fonction des caractéristiques du produit et des applications pour lesquelles il est préconisé.
Conduisez sur ces bases, la culture et les traitements selon la bonne pratique agricole en tenant compte, sous votre responsabilité, de tous facteurs particuliers concernant votre exploitation, tels que la nature du sol, les conditions météorologiques, les méthodes culturales, les variétés végétales, la résistance des espèces…
Le fabricant garantit la qualité de ses produits vendus dans leur emballage d'origine ainsi que leur conformité à l'autorisation de vente de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).
Compte tenu de la diversité des législations existantes, il est recommandé, dans le cas où les denrées issues des cultures protégées avec cette spécialité sont destinées à l'exportation, de vérifier la réglementation en vigueur dans le pays importateur.

TOXICOLOGIE

ATTENTION

Ghs07Ghs08Ghs09

H319 : Provoque une sévère irritation des yeux.

H351 : Susceptible de provoquer le cancer .

H361d : Susceptible de nuire au foetus

H410 : Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.

CONSEILS DE PRUDENCE :

P102 : Tenir hors de portée des enfants

P273 : Éviter le rejet dans l'environnement

P280 : Porter des gants de protection/des vêtements de protection/un équipement de protection des yeux/du visage

P305 + P351 + P338 : EN CAS DE CONTACT AVEC LES YEUX: rincer avec précaution à l'eau pendant plusieurs minutes. Enlever les lentilles de contact si la victime en porte et si elles peuvent être facilement enlevées. Continuer à rincer.

P308 + P313 : EN CAS d'exposition prouvée ou suspectée : consulter un médecin

P391 : Recueillir le produit répandu

P501 : Éliminer le contenu/récipient

Conditions d’emploi

Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour l’homme et l’environnement.
- Délai de rentrée des travailleurs sur la parcelle: 48 heures après traitement
- SP1 : Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. Ne pas nettoyer le matériel d’application près des eaux de surface. Éviter la contamination via les systèmes d’évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes.
- SPe 1 : Pour protéger les eaux souterraines, ne pas appliquer ce produit ou tout autre produit contenant du penconazole plus d’une fois par an sur vigne avant la fin de la floraison (BBCH 69).
- SPe 1 : Pour protéger les eaux souterraines, ne pas appliquer ce produit ou tout autre produit contenant du penconazole plus de deux fois par an sur vigne après la fin de la floraison (BBCH 69).
- SPe 2 : Pour protéger les eaux souterraines, ne pas appliquer ce produit ou tout autre produit contenant du penconazole sur des sols acides (pH<7) et sur vigne.

- SPe 2 : Pour protéger les organismes aquatiques, ne pas appliquer ce produit ou tout autre produit contenant du penconazole plus de deux fois par an sur vigne après la fin de la floraison (BBCH 69).
- SPe 3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport aux points d'eau.
Spa 1 : Pour éviter le développement de résistances au krésoxim-méthyl et au penconazole, le nombre d’applications de la préparation TOKRA WG est limité à 2 applications maximum par cycle cultural sur vigne. Afin de gérer au mieux les risques de résistance avec la préparation TOKRA WG, il est recommandé de suivre les limitations d’emploi par groupe chimique préconisées par note relative à la gestion des résistances des maladies de la vigne.

RESERVÉ A UN USAGE EXCLUSIVEMENT PROFESSIONNEL

La fiche de données de sécurité est disponible sur demande chez votre fournisseur de produits phytopharmaceutiques et elle est également téléchargeable et imprimable à partir des sites www.sapecagro.fr et www.quickfds.com.
En cas d’urgence appelez le n° 15 ou le Centre Anti-poison (Paris : 01 40 05 48 48) puis signalez vos symptômes au réseau Phyt’attitude, n° vert 0 800 887 887 (appel gratuit depuis un poste fixe).


CONDITIONNEMENT : 0,6 KG / 3 KG

 
tl_files/contenu/images/Bidon 1L Tokra WG.png


Numéro d'homologation : 2160935

Traitement : Fongicide

Matière active : Krésoxim-méthyl + penconazole (25% Krésoxim + 8,75% penconazole)

Revenir