<< page prédécente

FT matsuda

TABLEAUX DE SYNTHÈSE

ZNT1 : ZNT / points d’eau — ZNT2 : ZNT / arthropodes ou pltes non cibles - DVP : Dispositif Végétalisé Permanent

Cultures fruitières
Cultures Cible Dose Nombre max. applications (par an) Conditions d'emploi ZNT1 (m) ZNT2 (m) DVP (m) Délai avant récolte (j) Delai de ré-entrée (h)
Olivier
  • Désherbage cult. installées
0,2 Kg/ha1Application au printemps - Application sur le rang et uniquement avec un pulvérisateur à rampe Ne pas appliquer sur plus d’1/3 de la surface -20520-6
Olivier
  • Désherbage cult. installées
0,1 Kg/ha1Application à l'automne - Application sur le rang et uniquement avec un pulvérisateur à rampe Ne pas appliquer sur plus d’1/3 de la surface -20520456
Viticulture
Cultures Cible Dose Nombre max. applications (par an) Conditions d'emploi ZNT1 (m) ZNT2 (m) DVP (m) Délai avant récolte (j) Delai de ré-entrée (h)
Vigne
  • Désherbage cult. installées
0,2 Kg/ha1application en hiver ou au printemps -20520-6
Zones non cultivées
Cultures Cible Dose Nombre max. applications (par an) Conditions d'emploi ZNT1 (m) ZNT2 (m) DVP (m) Délai avant récolte (j) Delai de ré-entrée (h)
Zones non agricoles (hors voies ferrées)
  • Désherbage
0,2 Kg/ha1Non autorisé sur voies ferrées par application manuelle et par application mécanisée55non applicable6
PJT - cimetières, voies de communication, Allées
  • Désherbage
0,1 Kg/ha1Non autorisé sur voies ferrées par application manuelle et par application mécanisée55non applicable6
Agrumes
Cultures Cible Dose Nombre max. applications (par an) Conditions d'emploi ZNT1 (m) ZNT2 (m) DVP (m) Délai avant récolte (j) Delai de ré-entrée (h)
Oranger, Citronnier, Pamplemoussier, Mandarinier, Clémentinier, Limette, Autres Agrumes
  • Désherbage cult. installées
0,2 Kg/ha1Uniquement sur vergers d'agrumes de plus de 4 ans - Application au printemps55456

ZNT1 : ZNT / points d’eau — ZNT2 : ZNT / arthropodes ou pltes non cibles - DVP : Dispositif Végétalisé Permanent

Nouveau catalogue des usages:
SAPEC AGRO ne préconise l’utilisation de ce produit que sur les cultures et usages mentionnés dans le tableau des usages ci-dessus et, à ce titre, décline toute responsabilité concernant l’élargissement de son utilisation à d’autres usages tels que prévus par l’arrêté du 26 mars 2014.

Non autorisé sur voies ferrées par application manuelle par points et par application mécanisée.

ATTENTION

Ghs09

H410 : Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.

CONSEILS DE PRUDENCE : P101 / P270 / P273 / P391 / P501 /

EUH401 : Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement.

MENTIONS LEGALES

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l’environnement, conformément aux principes de la protection intégrée.

Consultez le site http://agriculture.gouv.fr/ecophyto (Décret n° 2015-791 du 30 juin 2015 Art. D. 253-43-2).

Pour les conditions d’emploi et les usages, doses et conditions préconisées* : se référer à l’étiquette du produit ou www.sapecagro.fr (*voir plus haut : nouveau catalogue des usages).

Produits à l'usage exclusif des professionnels : Utilisez les produits phytosanitaires avec précaution
Avant toute utilisation, lisez attentivement l'étiquette et les informations concernant le produit.

Fiche produit Matsuda

tl_files/contenu/images/Nouveaute.png


DESCRIPTIF ET MODE D’ACTION

MATSUDA® est un herbicide à base de flazasulfuron permettant le contrôle efficace de nombreuses dicotylédones annuelles et bisannuelles et graminées annuelles de la vigne, des agrumes, des oliviers et des zones non agricoles.

Le flazasulfuron est une substance active herbicide résiduaire et systémique de la famille chimique des sulfonylurées (groupe B de la classification HRAC – Herbicide Resistance Action Comittee). En inhibant l'enzyme acétolactate synthase (ou ALS), responsable de la synthèse des acides aminés ramifiés, le flazasulfuron bloque la synthèse des protéines et interrompt la croissance des adventices, entraînant leur décoloration (jaunissement ou rougissement) ainsi que leur nécrose.
Le flazasulfuron est rapidement absorbé par voie racinaire (radicelles) et foliaire (coléoptile), puis est véhiculé dans la plante par le phloème et le xylème grâce à une double systémie, ascendante et descendante.

MATSUDA® agit essentiellement en pré-levée des adventices, bloquant leur croissance entre la germination et le stade 3 feuilles, puis entraînant leur décoloration, leur nécrose puis leur disparition complète en quelques jours. Si des levées d’adventices peuvent se produire après application, elles resteront bloquées dans leur croissance. La destruction sera totale après épuisement des réserves de la graine.

MATSUDA® présente également une efficacité de post-levée précoce intéressante sur des jeunes adventices déjà levées. Le flazasulfuron pénètre par les feuilles puis migre vers les racines et bloque immédiatement la croissance de la plante. Les adventices se décolorent et disparaîtront de manière progressive et totale en 3 à 5 semaines.

MATSUDA® offre un large spectre sur de nombreuses adventices ainsi qu’une longue rémanence (de 4 à 6 mois).

 

SPECTRE D’ACTIVITÉ

 

tl_files/contenu/fiches_techniques/Spectre activite Matsuda.PNG

tl_files/contenu/fiches_techniques/Spectre activite Matsuda 2.PNG

RECOMMANDATIONS D’EMPLOI

• Conditions d’application

MATSUDA® s’applique à raison d’une unique application par campagne pour désherber les vignes, agrumes, oliviers et zones non agricoles. MATSUDA® permet un excellent contrôle des adventices en utilisation en pré-levée.

MATSUDA® s’utilise uniquement avec un pulvérisateur à rampe en application dirigée sur le rang, en adaptant la dose en fonction de la surface réelle à traiter. La dose de 200 g/ha offrira la plus longue persistance d’action.

En post-émergence, MATSUDA® s’applique jusqu’au stade quatre feuilles maximum des adventices. Après ce stade, sur des adventices développées, il est conseillé d’associer MATSUDA® à un herbicide foliaire à base de glyphosate (ex. MAKOUBA® 450(1) , AMM n°2170042) pour une efficacité renforcée et plus rapide.
MATSUDA® s’utilise préférentiellement en sortie d’hiver dans les cultures installées pour un meilleur contrôle des adventices.

L’efficacité de MATSUDA® est indépendante du type de sol et des conditions climatiques. Néanmoins, il est recommandé d’éviter les sols à taux de calcaire actif élevé et les sols peu profonds. Pour une utilisation en terrain calcaire : pas d’application au-delà de 100 g/ha (en pression moyenne, 70 à 80 g/ha seront suffisants soit 25 g/ha sous le rang). Egalement, ne pas traiter sur un sol gorgé d’eau, soufflé ou travaillé.

Vigne

MATSUDA® est utilisable sur vignes de plus de 4 ans.
Afin d’optimiser la période de contrôle des adventices, appliquer MATSUDA® de préférence en sortie d’hiver, au plus près du débourrement de la vigne. Pendant et après le débourrement, le produit ne doit en aucun cas toucher les parties vertes (feuilles, grappes, pointes vertes, rameaux non lignifiés ou plaies de taille).

MATSUDA® s’utilise pour le désherbage de la vigne quelque soit le cépage et quelque soit le type de conduite, même celle en taille basse. Il est recommandé d’effectuer l’épamprage et le relevage de la vigne avant l’application de MATSUDA®, afin d’éviter toute phytotoxicité. Egalement, préalablement au traitement, veiller à protéger les complants avec un manchon de protection herbicide et respecter une zone non traitée de 40 cm de diamètre autour du jeune plant.

D’une façon générale, ne pas traiter des vignes en mauvais état sanitaire (atteintes de maladies du type esca, eutypiose, dead arm) ou souffrant d’asphyxie racinaire ou d’un mauvais enracinement.

Olivier

MATSUDA® est utilisable sur oliviers de plus de 2 ans de préférence en avril (récolte en septembre). Veiller à supprimer les rejets avant l’application.

Agrumes

MATSUDA® est utilisable sur agrumes de plus de 4 ans. MATSUDA® s’applique pendant le repos végétatif. Veiller à supprimer les rejets avant l’application.

Zones non agricoles

Bien qu’utilisable toute l’année, MATSUDA® s’applique de préférence entre janvier et juin. Les surfaces traitées doivent être perméables. MATSUDA® doit être appliqué avec des volumes d’eau de 400 à 600 l/ha.

Préparation de la bouillie
Remplir la cuve au 3/4 du volume d'eau nécessaire. Mettre l'agitation en marche avant de verser progressivement la quantité nécessaire de MATSUDA®, puis compléter avec de l'eau jusqu'au volume final.

En cas de mélanges et association, toujours verser MATSUDA® en premier dans la cuve, puis ajouter les autres produits en respectant l’ordre d’incorporation préconisé pour chacun d’entre eux, et enfin compléter avec de l’eau jusqu’au volume final. Laisser l'agitateur en fonctionnement pendant le trajet et jusqu'à la fin de la pulvérisation.

Il est recommandé d’utiliser un pulvérisateur équipé d’un système d’agitation mécanique permettant d’obtenir une bonne homogénéisation de la bouillie.
MATSUDA® s’utilise en traitement dirigé, à faible pression (1 à 2 bars) avec des buses adaptées aux herbicides (pinceaux ou miroir) générant de grosses gouttes sans embruns. Utiliser un cache pour éviter les projections sur les plantes à conserver. Il est indispensable de soigner la pulvérisation par une application homogène sur la zone à traiter pour éviter tout contact avec les parties vertes de la culture. L’utilisation de buses anti-dérive est recommandée.

Appliquer sur des adventices en conditions poussantes et respecter un délai sans pluie de 6 heures.
Traiter par temps calme en absence de vent pour éviter tout problème de dérive.

Volume de bouillie préconisé :
- Pulvérisateur: 200 à 400 L/ha


Mélanges extemporanés

Nous déconseillons les mélanges avec les herbicides foliaires de contact.
Les mélanges doivent être mis en œuvre conformément à la législation en vigueur et aux recommandations des guides de bonnes pratiques des officiels. Consulter le site : https://ephy.anses.fr/

D’une manière générale, pour déclencher tout traitement, il est conseillé de consulter son technicien habituel, de se conformer aux avis issus des organismes de prescription officiels et de baser sa décision sur les observations localisées de la pression parasitaire sur les cultures.


PREVENTION ET GESTION DES RÉSISTANCES

L’utilisation répétée, sur une même parcelle, de préparations à base de substances actives de la même famille chimique ou ayant le même mode d’action, peut conduire à l’apparition d’organismes résistants. Pour réduire ce risque, l’utilisateur doit raisonner en premier lieu les pratiques agronomiques et respecter les conditions d’emploi du produit. Il est conseillé d’alterner ou d’associer, sur une même parcelle, des préparations à base de substances actives de familles chimiques différentes ou à modes d’action différents, tant au cours d’une saison culturale que dans la rotation. En dépit du respect de ces règles, on ne peut pas exclure une altération de l’efficacité de cette préparation liée à ces phénomènes de résistance. De ce fait, SAPEC AGRO décline toute responsabilité quant à d’éventuelles conséquences qui pourraient être dues à de telles résistances.


MISE EN OEUVRE ET BONNES PRATIQUES - PROTECTION DE L’OPERATEUR ET DU TRAVAILLEUR

Dans le cadre des bonnes pratiques, il convient de privilégier les mesures de protection collective, mais aussi d’envisager l’adaptation du poste de travail. Par ailleurs, l'utilisation d'un matériel adapté et entretenu est cruciale, avant la mise en place de protections complémentaires comme les protections individuelles.
Le port de combinaison de travail dédiée ou d'EPI doit être associé à des réflexes d'hygiène, (comme par exemple se laver les mains après toute manipulation/utilisation/intervention dans une parcelle préalablement traitée, douche en fin de traitement) et à un comportement rigoureux (ex : procédure d'habillage/déshabillage). Les modalités de nettoyage et de stockage des combinaisons de travail et des EPI réutilisables doivent être conformes à leur notice d'utilisation.
Rapporter les équipements de protection individuelle (EPI) usagés dans un sac translucide, à votre distributeur partenaire ECO EPI ou faire appel à une entreprise habilitée pour la collecte et l’élimination des produits dangereux.

Ne pas manger, boire, téléphoner ou fumer lors de l’utilisation du produit.

Ne pas pulvériser avec un pulvérisateur à dos ou une lance sur cibles basses.

Dans le cadre d’une application effectuée à l’aide d’un pulvérisateur à rampe (usage en zone agricole et non agricole) :
- Pendant le mélange/chargement
 Gants en nitrile certifiés EN 374-3
 Combinaison de travail en polyester 65%/coton 35% avec un grammage de 230 g/m2 ou plus avec traitement déperlant
 EPI partiel (blouse ou tablier à manches longues) de catégorie III et de type PB (3) à porter par-dessus la combinaison précitée

- Pendant l’application
 Si application avec tracteur avec cabine :
 Combinaison de travail en polyester 65%/coton 35% avec un grammage de 230 g/m2 ou plus avec traitement déperlant
 Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d’une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation. Dans ce cas, les gants ne doivent être portés qu’à l’extérieur de la cabine et doivent être stockés après utilisation à l’extérieur de la cabine

 Si application avec tracteur sans cabine :
 Combinaison de travail en polyester 65%/coton 35% avec un grammage de 230 g/m2 ou plus avec traitement déperlant
 Gants en nitrile certifiés EN 374-2 à usage unique, dans le cas d’une intervention sur le matériel pendant la phase de pulvérisation

- Pendant le nettoyage du matériel de pulvérisation
 Gants en nitrile certifiés EN 374-3
 Combinaison de travail en polyester 65%/coton 35% avec un grammage de 230 g/m2 ou plus avec traitement déperlant
 EPI partiel (blouse ou tablier à manches longues) de catégorie III et de type PB(3) à porter par-dessus la combinaison précitée

Pour le travailleur porter :
 Combinaison de travail (cotte en coton/polyester 35%/65% - grammage d’au moins 230 g/m2) avec traitement déperlant


- Stockage du produit :

• Conserver le produit sous clé, dans son emballage d’origine dans un endroit frais, à l’abri de l’humidité et à l’écart des aliments et boissons, y compris ceux des animaux.
• Conserver hors de la portée des enfants et des personnes non qualifiées.
• Températures de stockage : voir le pictogramme indiqué en première page du livret


- Application, nettoyage du pulvérisateur et gestion des fonds de cuve:

• Ne pas traiter les cours d’eau et fossés en eau. Appliquer la bouillie dans les cultures par temps calme, sans vent fort, pour éviter toute dérive de pulvérisation vers les fossés, cours d’eau, chemins, abords de ferme ou bâtiments.
• A la fin de la période d’application du produit, l’intégralité de l’appareil (cuve, rampe, circuit, buses…) doit être rincée à l’eau claire. Le rinçage du pulvérisateur, l’épandage ou la vidange du fond de cuve et l’élimination des effluents doivent être réalisés conformément à la réglementation en vigueur. S’assurer d’un rinçage complet et soigné du pulvérisateur.
• Changer de vêtements et se rincer les mains et le visage à l’eau savonneuse immédiatement après l’utilisation.

- Elimination du produit, de l’emballage :
• Réemploi de l’emballage interdit.
• Lors de l'utilisation du produit, bien vider et rincer le bidon à l’eau claire (rinçage manuel à 3 reprises en agitant le bidon rempli au 1/3 ou rinçage mécanique d’une durée minimale de 30 secondes) en veillant à verser l'eau de rinçage dans la cuve du pulvérisateur. Apporter les emballages ouverts, rincés et égouttés à votre distributeur partenaire d’A.D.I.VALOR ou à un autre service de collecte spécifique.
• Pour l’élimination des produits non utilisables, conserver le produit dans son emballage d’origine. Interroger votre distributeur partenaire d’A.D.I.VALOR ou faites appel à une entreprise habilitée pour la collecte et l’élimination des déchets dangereux.

- En cas de déversement accidentel
• Se protéger (EPI) et sécuriser la zone.
• Prévenir les pompiers (18 ou 112) en cas de danger immédiat pour l’environnement que vous ne pouvez gérer avec vos propres moyens.
• Collecter tout ce qui a pu être en contact avec le produit, terre souillée incluse.
• Nettoyer le site et le matériel utilisé, en prenant soin de confiner les effluents générés par l’opération de nettoyage. Les éliminer selon la réglementation en vigueur.

 

LES BONNES PRATIQUES

tl_files/contenu/images/Bonnes pratiques UIPP tableau.PNG

Important

« Respecter les usages, doses, conditions et précautions d’emploi mentionnés sur l’emballage. Ils ont été déterminés en fonction des caractéristiques du produit et des applications pour lesquelles il est préconisé. Conduire sur ces bases, la culture et les traitements selon la bonne pratique agricole en tenant compte, sous la responsabilité de l’utilisateur, de tous facteurs particuliers concernant votre exploitation, tels que la nature du sol, les conditions météorologiques, les méthodes culturales, les variétés végétales, la résistance des espèces…
Le fabricant garantit la qualité du produit vendu dans son emballage d'origine et stocké selon les conditions préconisées, ainsi que sa conformité à l'Autorisation de Mise sur le Marché délivrée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES). Pour les denrées issues de cultures protégées avec cette spécialité et destinées à l’exportation, il est de la responsabilité de l’exportateur de s’assurer de la conformité avec la réglementation en vigueur dans le pays importateur. »

 

PREMIERS SOINS :

S’éloigner de la zone dangereuse.
En cas de contact cutané : enlever tout vêtement souillé, rincer immédiatement et abondamment la peau sous l’eau du robinet avec du savon pendant 15-20 minutes. En cas d’irritation ou éruption cutanée, consulter un spécialiste.
En cas de projection dans les yeux : rincer immédiatement pendant 15 à 20 minutes sous un filet d’eau paupières ouvertes. Penser à enlever les lentilles de contact si elles peuvent être facilement enlevées. Consulter un spécialiste.
En cas d’inhalation : en cas de trouble respiratoire, contacter sans délai les secours : le 15, le 112 ou un centre antipoison.
En cas d’ingestion : rincer immédiatement la bouche avec de l’eau si la victime est consciente. Ne pas faire vomir sans avis médical. Ne rien faire avaler à une personne inconsciente. Contacter sans délai les secours : le 15, le 112 ou un centre antipoison.
Dans tous les cas, si les symptômes persistent ou en cas de malaise, consulter un médecin et lui présenter l’étiquette et/ou la fiche de données de sécurité.
En cas d’intoxication animale, contactez votre vétérinaire.

 

La fiche de données de sécurité est disponible sur demande chez votre fournisseur de produits phytopharmaceutiques et elle est également téléchargeable et imprimable à partir des sites www.sapecagro.fr et www.quickfds.com.

tl_files/contenu/images/En cas urgence tableau.PNG

TOXICOLOGIE

ATTENTION

Ghs09

H410 : Très toxique pour les organismes aquatiques, entraîne des effets néfastes à long terme.

CONSEILS DE PRUDENCE :

P101 : En cas de consultation d'un médecin, garder à disposition le récipient ou l'étiquette

P270 : Ne pas manger, boire ou fumer en manipulant le produit

P273 : Éviter le rejet dans l'environnement

P391 : Recueillir le produit répandu

P501 : Éliminer le contenu/récipient conformément à la règlementation nationale

EUH401 : Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour la santé humaine et l’environnement.

Conditions d’emploi

Tenir hors de la portée des enfants
EUH401 : Respectez les instructions d’utilisation pour éviter les risques pour l’homme et l’environnement.
- SP1 : Ne pas polluer l’eau avec le produit ou son emballage. Ne pas nettoyer le matériel d’application près des eaux de surface. Éviter la contamination via les systèmes d’évacuation des eaux à partir des cours de ferme ou des routes.
- SPe2 : Pour protéger les eaux souterraines, ne pas appliquer ce produit sur plus de la moitié de la surface pour les usages sur vignes.
- SPe 2 : Pour protéger les eaux souterraines, ne pas appliquer ce produit sur plus d’1/3 de la surface pour les usages sur olivier, agrumes et zones non agricoles.
- SPe 2 : Pour protéger les organismes aquatiques, ne pas appliquer ce produit sur plus de la moitié de la surface pour les usages sur vigne.
- SPe 2 : Pour protéger les organismes aquatiques, ne pas appliquer ce produit sur plus du tiers de la surface pour les usages sur olivier, agrumes et zones non agricoles.
- SPe3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 20 mètres comportant un dispositif végétalisé permanent non traité d’une largeur de 20 mètres en bordure des points d’eau pour les usages sur vigne et olivier.
- SPe3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres comportant un dispositif végétalisé permanent non traité d’une largeur de 5 mètres en bordure des points d’eau pour les usages sur agrumes.
- SPe3 : Pour protéger les organismes aquatiques, respecter une zone non traitée de 5 mètres en bordure des points d’eau pour les usages en zone non agricoles.
- SPe 3 : Pour protéger les plantes non cibles, respecter une zone non traitée de 5 mètres par rapport à la zone non cultivée adjacente.

 

CONDITIONNEMENT

Bidons 0,5L (100 GR) et 1L (500 GR) 

tl_files/contenu/fiches_techniques/bidon Matsuda.jpg

tl_files/contenu/images/Produits professionnels.PNG

Numéro d'homologation : 2170428

Traitement : Herbicide

Matière active : Flazasulfuron (250 g/kg)

Revenir